Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 22:56
Allez, on innove !
Quand on a des truffes fraiches il faut se lancer et essayer un tas de choses.

Le point de départ de ma réflexion a été qu'il fallait trouver des ingrédients où le parfum de la truffe allait pouvoir se développer. Alors j'ai réfléchi...
J'ai imaginé un fromage qui serait assez coulant, pas trop fort, et mon imagination s'est fixée sur le Reblochon.
J'ai imaginé intercaler des lamelles de truffes entre des petits tranches de reblochon mais cela me paraissait trop simple, et pas assez complexe en goût ni en couleur.
Alors j'ai pensé au Speck. Pourquoi pas?

Et me voilà parti...

J'ai acheté une pâte feuilletée, un excellent Reblochon Fermier au lait cru, 10 fines tranches de speck et j'ai procédé ainsi:
J'ai coupé le Reblochon en tranches assez fines et j'ai commencé par les installer sur le pourtour de la pâte, puis j'ai disposé les lamelles sur le fond. Après j'ai pris le speck et je l'ai disposé également sur le pourtour de la pâte et enfin par dessus le Reblochon. J'ai coupé des lamelles de truffes que j'ai dispersées un peu partout, puis j'ai remis les dernières tranches de Reblochon et pour finir j'ai mis un peu de crème liquide (pas trop, juste un peu.
Inutile de saler à cause du Speck et du Reblochon. Par contre, j'ai poivré généreusement et surtout, j'ai mis de la noix de muscade.


Et hop, au four pour une trentaine de minutes...

Le résultat est joli et très odorant.



A la dégustation, on est un peu embêté par le reblochon qui coule de partout et a du mal à tenir quand on coupe les parts.
C'est bon, et la muscade apporte un vrai complément.
Par contre, je me dois de dire que la truffe n'apporte rien à ce plat. Un goût de truffe certes, mais qui ne se marie pas vraiment avec les autres saveurs. Donc une recette intéressante à faire sans truffe !

Pour accompagner ça, je me suis dit qu'il fallait un vin qui contraste avec le côté gras du reblochon et salé du Speck. Un vin qui a du nerf !
Mon choix s'est porté sur un Chablis 1er cru "Montée de Tonnerre" 1999 du domaine RAVENEAU, l'un des deux monstres sacrés de Chablis.
L'accord était correct. L'acidité du vin contrastait bien avec la tonalité du plat. Mais le vin n'était pas assez ouvert. Il n'a pas encore développé tous ses arômes.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans Entrées chaudes
commenter cet article

commentaires

hubert 29/01/2009 09:44

mazette ! un grand vin comme celui que vous avez bu pour accompagner un plat aussi modeste.
On ne se refuse rien chez vous!

papada 01/02/2009 17:30


j'ai une très belle cave c'est vrai...


marion 26/01/2009 07:29

Finalement elles ont l'air de t'embêter ces truffes, si tu veux je t'en débarrasse :D

papada 27/01/2009 13:45


Ah...trop tard !  Mais merci pour le coup de main quand meme ! (rire)
J'ai apprécié ton côté désintéressé et spontané...