Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 22:00
Aujourd'hui j'avais envie de faire une petite recette un peu classe...comme j'ai quelques truffes au congélateur (achetées à Carpentras cf article du 23 01) j'ai décidé de faire une des recettes préférées dans la maison...le petit BAEKEHOFF (suis pas certain de l'orthographe) aux truffes et foie gras.

D'habitude, je le fais avec une pate feuilletée, mais là, je me suis dit qu'il fallait que je fasse une pâte briochée pour changer un peu.

Suis allé trainer sur les blogs pour voir comment les uns et les autres faisaient la pâte briochée, et j'ai fait un mix entre toutes les recettes que j'ai vues, en essayant d'imaginer.

Bref, au final, j'ai pris les ingrédients suivants: (pour 4 personnes)

170 grs de farine
2 oeufs
40 grs de beurre (ramolli)
de la crème liquide (une bonne rasade, environ 150 grs)
1/2 paquet de levure chimique
pincée de sel
truffes
foie gras mi-cuit
(je n'avais pas de foie frais et je pense que c'est mieux ainsi sinon on aurait pu avoir un rejet de la graisse du foie qui aurait nui à l'ensemble en détrempant la pâte)

Donc, j'ai assemblé la farine, la levure, les oeufs, le beurre ramolli, la crème et le sel en battant bien à la fourchette pour que tout soit homogène. Petit plus, j'ai ajouté de la noix de muscade et du poivre à la pâte.

J'ai tapissé le fond de petits plats spéciaux d'une partie de la préparation obtenue, après les avoir enduits de beurre, j'ai déposé la truffe, recouvert d'une belle lamelle de foie gras et à nouveau recouvert du reste de la pate briochée, en joignant là où il le fallait pour que tout soit recouvert.

J'ai laissé un torchon sur les ramequins et laissé tout cela à température ambiante (pour deux raisons, d'abord, pour que la truffe imprègne de son parfum la pâte, et ensuite, pour que la pâte lève un peu) pendant 3 heures.

Résultat..RIen du tout ! la pâte n'a absolument pas levé...Bon, pas grave, on fera quand même.

J'ai enfourné à 190°C pendant 35 mns et voilà le résultat...

La pâte était très agréable, assez légère, par contre, je n'avais pas mis assez de foie gras. J'en ai rajouté après cuisson.

C'était bon, mais je m'attendais à encore meilleur que ça.  Peut-être suis-je trop difficile? je ne crois pas. Je suis sur qu'en levant, la pâte aurait gagné encore en légéreté.












Ce soir, il fallait que je déguste une grande bouteille. Ca allait très bien avec la noblesse du plat.
C'était un ERMITAGE "ex-Voto" 2005 de chez GUIGAL, une cuvée confidentielle hyper prestigieuse.
Un vin très dense, plein d'épices, avec une belle structure minérale, et une longueur qui accompagnait très bien le parfum puissant de la truffe...

Ca se mariait fort bien avec le plat. Ca vous étonne?...

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans Plats de fête
commenter cet article

commentaires