Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 12:00

Une bouteille que j'ai dégustée cette semaine. Un producteur merveilleux qui a, hélas, choisi de disparaitre en Janvier 2007, mais cette bouteille parle pour lui.

2001 n'est pas un de mes millésimes préférés en Bourgogne, j'ai toujours trouvé que les vins ont un côté un petit peu dur, et j'avais été assez déçu chez nombre de vignerons pourtant prestigieux, lorsque j'avais goûté leur productions sur le fût.

Chez Denis MORTET, le contraste avait été saisissant. Un rayon de soleil !

Ce GEVREY CHAMBERTIN est donc un "village", et le nom "en Motrot" désigne une parcelle spécifique de la commune, dont il est issu.

Le nez est un vrai plaisir. Il "pinote" à souhait. On sent de puissants effluves de fruits rouges, assez intenses, mêlant la cerise, la framboise et quelques épices qui ravissent les "naseaux". Un vrai beau nez, qui commence déjà à dévoiler de beaux arômes secondaires.
En bouche, le velouté est la vraie signature du vigneron. C'est précis, très bien structuré, puissant juste ce qu'il faut, avec des tannins bien rangés.

Et puis, la longueur finale est une vraie promesse de "revenez-y" !

Beaucoup de suavité pour ce vin qui se montre déjà très aimable, mais qui n'en est pas pour autant à son apogée.
Un beau moment en tout cas.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires