Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 13:00
Ca faisait longtemps que je n'avais pas goûté un morceau de légende...à Chateauneuf du Pape, le Chateau RAYAS est un peu comme le chateau YQUEM à Sauternes.

La bouteille du millésime 1996 que j'ai ouverte avait été vinifiée par l'illustre Jacques REYNAUD qui a eu la mauvaise idée de disparaitre en janvier 1997, et c'est son talentueux neveu, Emmanuel REYNAUD qui a repris la suite avec beaucoup de brio.

Au nez, le vin présente des arômes très frais de griotte, de cerise, d'épices et d'herbes sauvages, un beau bouquet qui commence juste à s'épanouir, mais ce n'est pas du tout un vin au nez abrupt et anguleux comme on en trouve souvent à Chateauneuf.

L'attaque se montre gorgée de fruits, relativement suave, le vin révèle sa densité (vieilles vignes de Grenache sur un sol silicieux) et sa remarquable finesse de texture qui en font un vin à part, où la finesse prime sur l'opulence, non pas qu'il soit dépourvu de cette dernière, mais plutôt grâce à cet équilibre rare qui signe le tour de force du vinificateur, arrivant à presque gommer le caractère exubérant propre à l'appellation.

Très long en bouche, perpétuant les arômes de fruits et d'épices, il montre quelques pointes de raisins de Corinthe, de subtiles notes figuées qui complètent le tableau.

Un très beau vin aux reliefs polis, plein de chair, qui s'ouvre mais n'a pas encore atteint sa parfaite maturité.
Mais quel plaisir il offre déjà !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires