Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 07:00
On avait un truc particulier à fêter avec Madame. Dans ces cas là, je vais chercher de grandes bouteilles à la cave.
Et comme il fallait fêter dignement la chose, j'ai tapé très haut...

Chateau LATOUR 1982, une légende ! Un truc qui coûte un bras aujourd'hui, mais que j'avais acheté au bon moment, il y a ...tellement d'années déjà !

C'est vous dire si j'attendais beaucoup de cette bouteille...que j'ai jugé utile de carafer une bonne heure avant le service.

Le premier nez m'a destabilisé. J'ai cru à un nez de bouchon, cela avait un côté liégeux, et j'ai craint que la bouteille ne fut foutue.
Mais ce faux nez ne se retrouvait pas en bouche (ouf !!!!)
Celle ci avait des aspects surprenants; un côté fondu, des arômes de vin cuit par moments, et une oncuosité ainsi qu'une épaisseur très intéressants.

Mais cela ne vibrait pas pour autant. Je n'ai pas trouvé la magie ni le mystère dont ce vin est entouré.
C'était bon, incontestablement, mais où se trouvait le génie ? pas dans cette bouteille en tout cas, d'un très bon niveau certes, mais indigne de la réputation qu'on lui fait .

Bien sur, c'est très long, c'est rond, soyeux, mais cela ne suffit pas, à mes yeux, pour faire une très grande bouteille.

Bref, une déception certaine, sans que j'en tire de conclusion pour autant. Je me souviens avoir bu, en 1994, une bouteille de LAFITE ROTHSCHILD 1982 au moins ausi légendaire que ce LATOUR, et qui m'avait laissé de marbre. Il était à ce moment là dans une phase délicate qui a duré jusqu'en 96 où il s'est à nouveau montré comme un vin mythique.

Il en est ainsi des grands vins, ils passent parfois par des phases ingrates qui les rendent méconnaissables.
est-ce le cas aujourd'hui?

Je le regoûterai dans 3 ou 4 ans, histoire de voir si l'histoire se répète.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires