Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 09:00
"On l'appelle la marmiiitte...nul ne sait où il habiiite..."
Je ne pensais pas à l'excellent Dario MORENO en faisant cette recette, mais elle m'est revenue après coup, alors je vous en fais profiter un peu (pour les nostalgiques, cliquez sur ce lien :
http://www.youtube.com/watch?v=mQxoBzvGxCs)

Pour ma part, j'ai profité d'une excellente soupe de poissons que me fait le poissonnier du coin. D'ailleurs je ne résiste pas à vous montrer en photo les jolies préparations qu'il fait (vous apprécierez la consistance en voyant la différence entre les parties "solides" et liquides à mi hauteur de la bouteille)

Mais avant, j'ai fait revenir dans un peu d'huile d'olive, un poireau coupe en petits carrés, deux oignons en fines lamelles, et des champignons de Paris frais, eux aussi débités finement. feu moyen puis un peu plus vif quand tout a été mis, histoire de faire évacuer l'eau de végétation des champignons, ail en poudre, puis on baisse et on couvre après avoir ajouté un peu de vin blanc.

Puis j'ai ajouté la soupe de poissons et j'ai augmenté le feu pour que tout se mette à bouillir.

Le temps de préparer quelques pommes de terre (j'en ai mis 4 de petite taille que j'ai découpées en cubes d'environ 1,5 cms de côté) que j'ai ajoutées, A partir de là, il faut baisser le feu pour garder un petit bouillonnement léger. (les p.de t. cuisent doucement dans le liquide) J'ai attendu un bon quart d'heure avant d' incorporer la suite.

Passons aux poissons ! (eh oui, c'est une marmite de poissons et on n'a parlé que de légumes pour l'instant, cela ne saurait durer)
A vrai dire, vous pouvez mettre ce que vous voulez dans une marmite de poissons. Tout dépend de votre imagination. Pour ma part, j'avais envie de marier les couleurs et les textures, donc j'ai choisi 3 variétés différentes.

Primo, j'ai pris un gros filet de saumon d'un kg environ. Secundo, un dos de lieu noir d'à peu près 600 grs (depuis un mois, je ne vois que cela sur les étals de poissonnier alors que je n'en avais jamais vu avant...) Tertio, de l'encornet, mais pas en anneaux, en longue bande compacte. A peu près 500 grs.

J'ai débité le saumon et le lieu noir en gros cubes d'environ 2 cms de côté. Quant à l'encornet, j'ai découpe de fines tranches de 3 mm (à peu près) d'épaisseur.
Quand tout a été prêt, j'ai mis tous ces morceaux de poissons dans le faitout, et j'ai recouvert, non sans avoir ajouté encore une petite rasade de vin blanc et quelques gouttes de Tabasco.
Quelques minutes après, j'ai ajouté des petits pois frais (j'en avais acheté 700 grs, ce qui, après écossage, devait avoir ramené à un peu plus de la moitié. J'ai couvert à nouveau et patienté moins de 10 minutes avant de servir. Pour une fois, j'ai résisté à la tentation de rajouter un peu de crème liquide, qui aurait parachevé le côté onctueux de cette mixture.

Le résultat était très intéressant. En fait, la puissance de goût de cette excellente soupe de poissons a été une base parfaite. Les légumes accompagnaient parfaitement, donnant plein de saveur.
Côté poissons, le saumon était incontestablement l'élément le plus intéressant, donnant un vrai goût.

Bref, on s'est régalé !  et, chose appréciable, le lendemain, quand on a fini le plat, c'était encore meilleur .

On n'allait quand même pas rester sans boire quelque chose en accompagnement n'est-ce pas? Un simple Bourgogne Blanc "Chardonnay" 2004 de l'excellent Denis MORTET nous a tenu compagnie. Le nez était excellent, exubérant à souhait.
Même si le corps n'était pas au niveau du nez, on a passé un vrai bon moment avec ce vin relativement simple, mais tellement intéressant au final.



Partager cet article

Repost 0

commentaires