Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

30 avril 2009 4 30 /04 /avril /2009 07:00
A la maison, on adore le risotto. Le truc c'est d'arriver à varier les plaisirs en l'agrémentant de mille et une façons.

Ce soir, j'avais envie de Printemps...d'odeurs, de saveurs, de couleurs...
Alors j'ai fait un risotto où les légumes allaient chanter dans l'assiette. D'abord, j'ai pensé aux asperges. J'en ai pris à peu près 500 grs, pas trop grosses car cela ne sert à rien vu qu'on ne va garder que les extrémités.
Un poivron rouge me faisait de l'oeil, je l'ai embarqué dans mon panier. Une courgette et un poireau, orphelins, semblaient aussi me supplier, je n'allais pas les laisser là quand même !

Bien sûr, il fallait encore choisir le bon riz . Je prends du Arborio, c'est un riz spécial risotto. Tous les riz ne conviennent pas. Il y a 3 ou 4 variétés qui sont particulièrement adaptées parmi lesquelles il faut choisir.

Mais j'ai suffisamment bavardé. Place à l'action !  D'abord, j'ai pris mes asperges dont je n'ai gardé que le tiers supérieur, et que j'ai mis dans l'eau bouillante pendant 5 mns. Puis j'ai jeté l'eau de cuisson, égoutté les asperges, et remis 1,5 litre d'eau à chauffer avec un bouillon de légumes en poudre (du bon pas un vulgaire bouillon cube!). C'est important ce volume d'eau car j'ai remarqué à l'usage que le risotto demande 2,8 fois le poids du riz en eau.
Les mathématiciens vont me dire que 500g x 2,8 ça fait 1400 (donc 1,4l) et ils auront raison...sauf que comme je dois faire de nouveau bouillir les asperges dans l'eau, il va y avoir évaporation, et j'ai estimé à 100g (ou 100 ml) le volume qui allait disparaitre ce qui me fait retomber sur mes pattes !

C'est un des petits trucs de cette recette que j'ai inventée, que de refaire bouillir les asperges 5 mns dans une seconde eau, parce que l'asperge parfume énormément l'eau de cuisson. Au bout de ce temps là, j'ai enlevé les asperges avec l'écumoire et les ai mises à égoutter (si on les laisse cuire encore elles vont finir par se déliter et ce serait dommage) .
J'ai ajouté alors le poireau que j'avais débité en petits carrés, ainsi que le poivron rouge que j'avais préparé en tout petits cubes, et enfin la courgette que j'avais débitée en tranches d'une incroyable finesse (grâce à un petit couteau spécial que je viens d'acquérir. Les tranches de courgette étaient fines comme du papier à cigarette presque.
J'ai aromatisé le bouillon avec du poivre, un peu de gros sel, de l'ail en poudre et du basilic en poudre et laisser à tout petit feu pour qu'il reste bien chaud. A mi parcours, j'ai ajouté quelques petits pois (j'en ai pris environ 150g de congelés) que j'ai mis dans le bouillon avec les autres légumes.

J'ai mis une bonne rasade d'huile d'olive dans une sauteuse, et j'y ai fait revenir deux très grosses échalotes, à feu moyen en remuant toutes les 20 secondes.

Au bout de 3 mns, j'ai rajouté le riz (500 grs) et j'ai tourné vigoureusement pour que celui ci s'imprègne de l'huile d'olive et des échalotes, pendant au moins 3 mns sans arrêter. A partir de là, et jusqu'à la fin, j'ai incorporé une louche de mon jus dans la sauteuse, et à chaque fois je tournais sans arrêt pour que tous les grains de riz absorbent une partie de l'eau (et libèrent leur amidon).
Les deux règles d'or c'est qu'il ne faut rajouter une autre louche que lorsque la précédente a été totalement absorbée, et que le bouillon que l'on ajoute soit toujours très chaud.
Une fois que tout est absorbé -comptez une bonne demie-heure si vous êtes restés sur un feu moyen- (plus doux c'est interminable, plus fort cela risque de sécher) ajoutez alors les derniers légumes qui sont restés dans la casserole où ils ont cuit avec le bouillon, ainsi que les asperges que vous coupez en 2 ou 3 morceaux selon la longueur que vous avez gardée, et touillez. Quelles jolies couleurs !!

Coupez alors le gaz, râpez de beaux copeaux de parmesan sur la préparation, et couvrez 5 mns...le temps que le parmesan fonde... Mamma mia... que c'était bon, et beau en plus !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans Inclassables
commenter cet article

commentaires