Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 07:00

Hier soir on avait envie de s'ouvrir une petite bouteille sympa.
Suis allé voir ce que j'avais en cave qui pouvait être à peu près à point, et qu'on pouvait ouvrir sans trop de tralala.

Ma main s'est portée sur un 1er cru de Chassagne Montrachet de chez Henri GERMAIN, dans le millésime 1996.
Un millésime où l'acidité fut très importante, et qui a nourri un long débat, y compris chez les vignerons Bourguignons, pour savoir si ce millésime pouvait être qualifié d'excellent en blanc grâce à cette acidité garante d'un long vieillissement, quand d'autres disaient qu'elle était excessive, et que letemps qu'elle disparaisse, le fruit aurait lui aussi disparui depuis longtemps.

Le débat n'est pas tranché. Il semble qu'il y ait tout pour faire de très grands blancs en Bourgogne dans ce millésime là, mais uniquement chez les meilleurs producteurs, ceux qui ne laissent pas trop de raisins sur les ceps, sinon la dilution alliée à l'acidité ne permet pas d'espérer grand chose, et les vieillissements prématurés sont légions...

Bref, on n'avait quand même pas tout cela à l'esprit quand on a débouché cette bouteille qui nous tendait les bras.
On avait juste envie de boire un bon coup.
Et ça a marché !  Le vin est parfaitement à point. Il offre tous ses arômes légèrement beurrés, sa robe est d'un bel or, sa consistance est suffisamment grasse, et il montre un équilibre aromatique et de texture tout à fait intéressant.

La minéralité s'exprime très bien et révèle le beau terroir de Chassagne.
Une bouteille tout à fait prête à boire, à son optimum je dirais. On sent que d'ici deux ans, elle risque de basculer vers des aspects plus dégradés, mais pour l'heure elle est  impeccable. Une bouteille ouverte au parfait moment et qui offre aujourd'hui tout ce qu'elle a à offrir.
Que vouloir de plus?

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires