Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 07:00
Un GRAVES Blanc, voilà qui n'est pas commun !

A Bordeaux, ils se sont mis à essayer de faire connaitre leurs vins blancs, et j'avoue que j'y ai bu de belles bouteilles.
Ce Chateau RAHOUL 2006 je l'avais goûté en Primeur au printemps 2007, et j'avoue qu'il m'avait incroyablement séduit. Non seulement le nez était explosif de fruit, mais en plus, il possédait une délicatesse, une distinction, et une originalité qui m'avaient particulièrement enthousaismé. D'ailleurs, le millésime 2006 fut extraordinaire pour les Graves blancs de Bordeaux, et les prix ont atteint des niveaux stratosphériques !   Et meme totalement ridicules quand on les compare à ce qu'on peut acheter en Bourgogne Blanc pour le même prix ... voilà une des choses que j'ai beaucoup de mal à comprendre...comment les gens peuvent ils mettre des prix pareils dans des Bordeaux blancs ? Il faut absolument comprendre qu'ils n'ont jamais goûté de grands Bourgognes, sinon ils auraient honte de dépenser tant d'argent dans des bouteilles aussi surfaites ! 

Ce n'était pas le cas du Chateau RAHOUL 2006 qui était d'un prix très raisonnable, et du coup j'en ai acheté. Et j'étais drôlement content de regoûter ce vin que je n'avais plus testé depuis sa mise en bouteille.

Le nez n'a plus le caractère explosif, il s'est largement assagi. C'est dommage pour qui se souvient de l'éclat de sa naissance.
En bouche, le vin est agréable, joliment fruité, un peu gras.

Mais je dois avouer que je suis loin d'avoir retrouvé la magie de l'échantillon Primeur. Ne pensez pas que ce vin ne soit pas bien, loin de là! Mais quand on a la mémoire gustative, on mesure le fossé qui sépare une promesse extraordinaire, comme le baiser d'une jeune princesse qu'on retrouverait à l'âge adulte sans couronne, répudiée...

Bref, la confirmation que les Blancs de Bordeaux sont à mille lieues des grands blancs Bourguignons, et que leurs prix sont incroyablement usurpés. Ceci d'une manière générale, car ce Chateau RAHOUL ne m'avait coûté qu'une quinzaine d'Euros, ce qui reste malgré tout raisonnable.

Certains me diront que ce ne sont pas les mêmes cépages (Bordeaux = Sauvignon principalement ainsi que Sémillon et Muscadelle alors que Bourgogne = Chardonnay) mais quand on voit ce qu'on trouve en cépage Sauvignon en loire, on se dit que, là aussi, pour des prix divisé par 3 à 15 il n'y a pas photo.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires