Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

4 juillet 2009 6 04 /07 /juillet /2009 07:00
C'est la réplique de la forêt noire, version décolorée !

La base est presque pareille. Le principe c'est de faire une génoise, mais au lieu de mettre du cacao pur (pour colorer la génoise) on ne met rien pour préserver le caractère (presque) immaculé de cette même génoise.

Donc j'ai procédé comme suit :

4 oeufs dont on sépare les blancs des jaunes. Ces derniers seront mélangés à 125 grs de sucre en poudre et il faut fouetter pour que le mélange "blanchisse".
Une fois fait, j'ai ajouté un peu d'eau de fleur d'oranger (et j'ai bien fait car on sentait cette subtilité dans la génoise et cela lui conférait une dimension étonnante) et bien battu à nouveau.

Puis j'ai mis 125 grs de farine et 1/2 paquet de levure chimique et j'ai battu à la fouchette pour que tout s'homogénéise.

Le temps de beurrer un moule à manqué, et d'y verser l'appareil, direction le four, à 200°C pendant 12 à 15 mns (vous plantez un couteau pour voir si c'est bien cuit au milieu)

Dès que vous sortez du four, débrouillez vous pour couper cette génoise en 3 disques d'égale épaisseur, que vous mettrez à refroidir séparément.

Pendant ce temps, prenez une boite de bigarreaux au sirop et égouttez les bigarreaux mais ne jetez pas le sirop !

Quand les 3 disques sont bien refroidis, prenez celui du dessous, et mettez quelques cuillérées de sirop de bigarreaux pour l'imbiber. Puis, posez quelques bigarreaux.

Couvrez alors avec force Chantilly (pour la totalité de cette recette, j'ai utilisé 2 bombes toutes prêtes), lissez avec le plat d'un couteau, et superposez alors le deuxième disque , sur lequel vous mettrez, là aussi un peu de sirop. Pour ce deuxième étage de la fusée, j'ai eu envie de mettre un peu d'une excellente confiture de griotte qu'une fort aimable personne m'avait offert. Il y avait encore des griottes entières qui n'avaient pas éclaté. Une confiture toute fraîche qui venait juste d'être faite. Bien sur, si vous n'en avez pas, vous pouvez mettre le reste des bigarreaux au sirop de la boite, mais ce soir j'ai pu varier les plaisirs.

Enfin, j'ai remis de la chantilly sur ce deuxième étage, avant de mettre le disque supérieur. Là, j'ai simplement badigeonné de crème chantilly que j'ai encore lissée au couteau, non seulement sur le dessus, mais également sur tout le pourtour de mon gâteau. Et là, j'ai mis des copeaux de chocolat blanc que j'avais râpés sur une râpe à gros trous.

Petite touche finale, quelques cerises confites sont venues orner le dessus de ce magnifique gâteau...

Vous en dîtes quoi? Il ne vous parait pas super apétissant ce dessert?

Les mômes l'ont plébiscité... surtout ma fille qui m'avait fait cette commande pour son anniversaire !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article

commentaires

Patricia 31/10/2009 18:46


Coucou, ce joli dessert à l'air bien bon et la présentation est très réussie. Biz