Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 07:00
C'est une de mes recettes fétiches...mais je ne résiste pas à vous la livrer.

D'abord, il faut que je vous dise que la soupe au Pistou, c'est un peu mythique, car chacun est persuadé d'être détenteur de la recette VERITABLE, condamnant les autres à n'être que de pâles cuisiniers qui ne savent rien à l'authentique ! (lire avé l'assent...)

Personnellement, je ne cherche absolument pas à prouver quoi que ce soit, je ne suis détenteur de rien, je ne revendique qu'une chose, c'est qu'on se régale !  Et je dois dire que tous ceux qui sont passés à ma table quand je fais ce plat sont toujours sortis ravis de ce que je leur servais.
Certes, j'ai bien eu droit à des "c'est pas la vraie recette, mais on s'est régalé !" ce qui était la seule vérité qui m'intéressait.

Donc, c'était ma première soupe au Pistou de l'année, et je dois dire que je l'ai plutôt bien réussie.

Comment je m'y suis pris? D'abord en ne prenant que les plus jolis légumes que je pouvais trouver. On a beau faire comme on veut, aucune soupe au pistou ne ressemble à une autre, même si on fait toujours pareil, mais une chose est certaine, si les légumes ne sont pas de première qualité, on va ramer...

Donc, pour faire une très grosse cocotte, j'ai pris un bon kilo de haricots rouges (d'habitude je prends moitié haricots rouges et moitié haricots blancs, mais le prix dissuasif des haricots blancs m'a vite convaincuque je pouvais m'en passer) que j'ai épluché.
Puis, j'ai pris quelques carottes que j'ai débité en tout petits cubes.  800 grs de haricots verts que j'ai équeutté et coupé en plein de morceaux pour que ceux ci ne dépassent pas 2 cms. Un beau poireau est entré dans la composition. Je l'ai débité en petits carrés d'un demi cm de côté. 6 petites courgettes ont été également réduites en dés .
J'avais une grosse tomate que j'ai coupée grossièrement en 8

J'ai mis tout cela dans ma très grosse cocotte, et j'ai sorti les nouvelles munitions...
Une saucisse de MORTEAU (le goût fumé qu'elle va donner à la soupe est remarquable, sans compter qu'elle agrémentera la saveur de l'assiette) que j'ai laissée entière, et 8 tranches de poitrine fumée d'un demi centimètre d'épaisseur que j'ai taillé en petits morceaux de 2 cms de large.

Une fois que tout a été mis dans la cocotte, j'ai rempli d'eau froide, et j'ai fait démarrer à feu moyen. En chauffant petit à petit, les légumes libèrent les arômes, la saucisse commence à suinter, donne un peu de gras au bouillon...Au bout d'une heure, j'ai rajouté un peu d'eau (because l'évaporation), et j'ai alors mis quelques pommes de terre Roosevalt (les p.de T. rouges) que j'ai coupées en petits morceaux. Ces pommes de terre se tiennent merveilleusement à la cuisson. En plus pas besoin de les éplucher, on mange la peau avec.

J'ai encore patienté 2 bonnes heures le temps que tout cuise et fonde...les légumes perdent de la substance, et ceci va épaissir le jus.

Puis, est venu le moment fatidique de la "pommade". C'est un terme qui désigne toute préparation qui donne une consistance un peu épaisse. Ici c'est le Pistou lui même qu'on désigne ainsi.
Voici comment je m'y suis pris pour le réaliser.
Dans le bol du mixer j'ai mis deux gros bouquets de basilic frais, l'équivalent de 2 têtes d'ail (oui j'ai bien dit 2 têtes et pas 2 gousses !) que j'ai épluchées, un peu de fromage rouge (Edam) qui va servir de liant, un jaune d'oeuf, et j'ai mixé pendant 20 secondes. Puis, progressivement j'ai rajouté l'équivalent de 30 cl d'huile d'olive (la meilleure qui soit !!) tout en continuant à mixer.
Le résultat c'est cette pommade verte  qui a la consistance d'une mayonnaise. C'est ça le pistou.

Et j'ai donc rajouté cette pommade dans ma cocotte où je venais d'éteindre le feu. J'ai touillé gentiment, histoire de ne pas laisser de paquets de pommade, et j'ai servi dans des grands bols.

Le succès fut à la hauteur de la patience des invités. C'est un plat unique qui tient bien au corps...les fragrances du basilic invitant à la rêverie.

On a bu un très beau rosé, le Chateau MIRAVAL "Cuvée Pink Floyd". Ca se mariait très bien.

Pourquoi la cuvée Pink Floyd? vous le saurez bientôt quand je vous présenterai ce vin ici même. Encore un peu de patience !

Dernier point...savez vous pourquoi j'ai insisté sur le fait que j'ai fait une très grosse cocotte de soupe?  Primo, parce que les invités s'en resservent volontiers !
Et secundo, parce qu'on congèle ce qui reste dans des barquettes, et, l'hiver venu, on s'en fait réchauffer...c'est tout le soleil de la Provence qui revient d'un coup dans la maison !!!


Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans plat unique
commenter cet article

commentaires

Sébastien Donato 16/08/2011 09:35


Bonjour,
Je ne préjuge en rien du résultat, mais je ne peux m'empêcher de réagir sur le pistou. Comme vous dites, vous n'avez pas la prétention de donner la véritable recette, mais dans ce cas-là, ne
commentes pas par "c'est ça le pistou".
Il y a des fondamentaux, et il y a des variantes exotiques. Votre pistou est une variante exotique.
Tout d'abord, il se fait au pilon, car on le piste (de "pistar", écraser en niçois), et pas au mixeur. Ça change beaucoup de choses, l'ail et le basilic écasés ou "déchirés" ne réagissent pas de la
même façon. Ensuite, l'edam et l'œuf, je préfère ne pas commenter. Je me demande juste pourquoi remplacer le parmesan original ?


Provence04 14/12/2010 10:37


Bonjour, je vous remercie pour votre eréponse, je me suis lancée sans l'attendre et j'ai bien fait. Nous étions 14, j'au eu deux grosses cocottes avec vos quantités, on s'est tous régalés, les
enfants en ont emmené chez eux et c'est en effet avec grand plaisir que nous l'avons terminé gentiment, les deux dîners suivants. Si vous avez d'autres recettes du même style, n'hésitez pas.


papada 14/12/2010 10:46



Eh bien...je ne peux que vous invier à parcourir mon blog pour voir toutes les recettes que j'ai publiées. Je ne doute pas que vous trouverez beaucoup de choses
simples et agréables à faire, sans pour cela avoir besoin d'être un(e) pro de la cuisine, juste quelqu'un d'amoureux des saveurs, c'est bien mieux !



provence04 22/11/2010 18:44


Cette soupe au pistou à l'air délicieuse, mais elle a été réalisée pour combien de personnes ?


papada 14/12/2010 10:23



Je fais toujours une grosse gamelle quand je fais de la soupe au pistou, d'abord parce que je sers très souvent cette soupe comme un plat unique, donc on en
mange 2 bons bols et en général tout le monde est archi calé. Donc en plat unique, la soupe telle que je l'ai faite vaut pour unediziane de personnes.


Ensuite, parce que s'il en reste, je congèle, et l'hiver c'est un vrai bonheur d'en remanger et de retrouver des odeurs puissantes de l'été.


J'en ai dégusté une la semaine passée...RHHHAAAAA...Lovely comme dirait l'autre !