Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

11 juillet 2009 6 11 /07 /juillet /2009 07:00
Mon ami Loulou, remarquable spécialiste du Jurançon m'a offert quelques bouteilles récemment, dont celle-ci.  Il a longtemps tenu une cave à PAU où il a essayé de partager sa passion des grandes bouteilles avec une clientèle qui n'avait pas vraiment conscience de la chance d'avoir un tel connaisseur à portée de main. Il a passé sa jeunesse dans les caves du Bordelais et peut vous citer les noms des maitres de chais de presque tous les crus classés du Bordelais des années 60 à 90 ! 
Appelé comme consultant pour définir les assemblages des plus célèbres châteaux, il a toujours eu l'estime et la reconnaissance des grands noms du vin dans le sud ouest.

Le Clos THOU  à Jurançon,  fait partie des meilleurs domaines, et cette cuvée "Suprême" dans un tel millésime s'annonçait extrêmement prometteur.
Il fallait trouver l'occasion pour boire une telle bouteille.
Ma fille adore les liquoreux et m'en réclame toujours. Aujourd'hui, elle vient d'avoir le résultat du Brevet des collèges et a obtenu la mention BIEN, alors c'était le prétexte qui me manquait. (si elle avait eu mention TB j'aurais ouvert un chateau d'YQUEM, mais là elle n'a eu droit "qu'à" un Clos THOU...)

Je n'ai pas cherché l'originalité pour accompagner cette bouteille. J'avais un magnifique foie gras qui trainait, et j'ai décidé qu'on allait les unir pour le meilleur et...le meilleur !  En plus ça fait mentir le proverbe.

La richesse se sent immédiatement au nez, mais le vin est jeune, les notes de champignons (donc de botrytis) sont présentes mais sans plus à ce stade. On a, par contre, pléthore de notes exotiques qui forment un bouquet savoureux.

En bouche c'est très gras, épais, presque sirupeux. Là aussi on sent la prime jeunesse. Ce vin est remarquable par sa densité, sa fraîcheur, mais à l'évidence c'est presque un crime de l'avoir ouvert...
On le sent prêt à attendre une dizaine d'années au minimum pour révéler la profusion d'arômes qui se dessinent à peine pour l'instant.

La longueur en bouche est particulièrement persistante et confirme toutes les promesses du nez et de l'attaque.

En plus cela collait très bien avec le foie gras,  la bonne acidité du vin tempérait le gras du foie. Un bel accord, classique.

Et puis, ma fille a adoré, donc on ne va pas se mettre à protester ?

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires