Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 00:00
Dans la catégorie des grandes bouteilles, celle-ci fait partie des plus rares ! Le chevalier Montrachet de Michel NIELLON n'est produit qu'en toute petite quantité (2 ou 3 barriques pour le monde entier !)

Donc, en avoir relève du tour de force.

J'avais gardé précieusement cette bouteille depuis plusieurs années, et j'avais envie de voir ce qu'elle pouvait donner au bout de 10 ans.
Le millésime 99 en Bourgogne blanc a été excellent, mais la charge de raisin qu'il y avait sur les pieds fait qu'on ne pourra pas attendre les vins aussi longtemps que dans d'autres années.

Bref, j'ai voulu voir !

J'ai senti un nez plutôt minéral, avec quelques nuances florales, mais pas l'exubérance de fleurs qu'on trouve généralement dans les Chevalier Montrachet.
Le vin était encore sur sa réserve, bien droit, et attendait sagement.

En bouche, il y avait du gras, de la minéralité à revendre, mais là encore, une petite retenue comme peuvent avoir les vins qui ne sont pas encore arrivés à leur apogée.

C'est le cas pour cette bouteille. Elle n'a aucune défaut sauf...d'avoir été ouverte un peu trop tôt !

Bon,  au moins je sais qu'il ne faut pas que j'en ouvre une autre avant au moins 2 ans ! Ne croyez pas que l'on ne se soit pas régalé, bien au contraire, mais au lieu d'être un moment d'exception, ce fut "juste" un très bon moment.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires