Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 07:02

CHABLIS-2004-DAUVISSAT--500-.jpgC'est à ce genre de bouteille que l'on mesure le talent des hommes !

Pensez donc...un simple CHABLIS...L'appellation la plus bue dans le monde !! Sachez qu'il se boit dans le monde chaque jour autant de bouteilles de Chablis qu'il en est produit dans l'aire d'appellation...incroyable n'est-ce pas ?

 

La raison vient du fait que dans beaucoup de pays, le nom de Chablis désigne un breuvage qui n'a rien à voir avec celui produit dans la partie la plus septentrionale de la Bourgogne.

 

Ceci étant dit, concentrons nous sur la bouteille de ce soir.

 

Dans cette appellation tellement galvaudée, quelques rares vignerons s'escriment encore à produire un vin qui fait l'admiration. Là où la plupart des producteurs (j'ai du mal à les appeler vignerons...) font pisser la vigne et se soucie fort peu du résultat final, portés qu'ils sont par le succès commercial jamais démenti, subsistent quelques  rares passionnés qui font un vin absolument admirable, capable de vieillir , et d'offirr une complexité de goûts et d'arômes comme on n'en trouve plus guère.

 

En plus, 2004 n'était pas une année très facile (doux euphémisme).

 

C'est pourquoi je mesure l'immense talent de Vincent DAUVISSSAT, capable de faire des bouteilles d'un niveau incroyable, avec une énergie dans le vin comme on rêve d'en trouver partout.

 CHABLIS-2004-DAUVISSAT--1---500-.jpg

Au nez c'est un bouquet de fleurs...ahurissant comme ce nez est parfumé et captivant.

 

Dès la première gorgée, on sent une belle tension dans ce vin qui commence juste à s'ouvrir. Il est plaisant, causant, avenant, avec la nervosité qui convient à l'appellation.

 

Grande persistance en bouche, beaucoup d'allure, de caractère, et un tranchant comme les vrais vins de ce terroir savent en donner.

 

Une grande leçon de vin, une fois de plus et une nouvelle confirmation (s'il en était besoin) que Vincent DAUVISSAT est, avec Jean Marie RAVENEAU, le meilleur représentant de cette appellation.

 

Ses vins parlent pour lui !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Jean-Charles 23/07/2010 10:36


Alors là je suis tout à fait d'accord avec toi... Et je me souviens d'une dégustation chez lui d'un "Petit Chablis" 1996 : quel complexité et quel jeunesse dans le verre !


papada 02/08/2010 22:46



oui...quand on voit ce qu'il arrive à faire avec un "petit Chablis", on en reste baba !