Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 07:02

Chambolle-Cras-2001-Roumier--500-.jpgPar quoi commencer ? Plein de choses à dire, alors...

 

Allez, le moins intéressant à mes yeux : le millésime 2001 en Bourgogne. Non pas qu'il fut mauvais, mais une petite gelée tardive sur les premiers crus, qui était passée inaperçue ou presque a finalement révélé plus de dommages que prévu.

 

Rendements bien inférieurs à ce qui était attendu, petit décalage de maturité...et au final des tannins un peu plus tendus.

 

Le mieux : CHAMBOLLE MUSIGNY 1er cru "les Cras". Chambolle est l'appellation bénie des dieux, avec Vosne Romanée. A eux deux ce sont les plus formidables villages de la Côte de Nuits, là où la finesse est la plus grande, l'élégance la plus folle.Chambolle-Cras-2001-Roumier--2---500-.jpg

Quant au premier cru "les Cras" il signifie peu ou prou "les craies", signalant en cela un sous-sol où le calcaire domine largement sur l'argile, ce qui donne des vins de finesse remarquable, pas dans la puissance.

 

Le meilleur pour la fin : le domaine Georges ROUMIER à Chambolle.

L'un de ces domaines que le monde entier s'arrache. Une régularité sans faille, une gamme époustouflante, des prix sages...le rêve quoi !

 

Alors ouvrir ce soir cette bouteille fut un plaisir même si je me suis dit que ce vin pouvait commencer à être bu, mais qu'il était loin d'être à point. De temps en temps faut bien essayer des choses !

 

Le nez était gorgé de fruit. Que des fruits rouges qui n'en finissaient plus de se superposer, couche après couche. Des pointes florales également, bref, tout ce qui fait la magnificence du Pinot Noir Bourguignon !

Chambolle-Cras-2001-Roumier--1---500-.jpg 

En bouche, le côté floral était accentué, et accompagnait merveilleusement les notes intenses de fruits frais qu'on avait au nez et que l'on retrouvait, amplifiées. Un vin complet, racé en diable, aux tannins suffisamment fondus pour se faire apprécier. Bref, une sensation de bouche superbe, rehaussée par le final tout en minéralité très fine, laissant une petite sensation bourgeonnante sur la pointe de la langue...

 

Très belle bouteille qui est encore loin de son apogée mais qui m'a donné un vrai beau plaisir.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Fred 27/04/2011 09:55


un superbe terroir, une vinification millimetrée et adaptée... un beau vin meme dans un millesime decrié, la magie bourguignone