Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 07:02

DUHART-MILON-2000--1---500-.jpgTiens un Bordeaux du millésime 2000...un peu jeune sans doute, mais pourquoi se priver de voir l'évolution de ce vin acheté en Primeur dans ce millésime autour duquel un immense battage médiatique a eu lieu.

 

C'est un grand millésime mais pas exceptionnel. Je peux affirmer que 2005 et surtout 2009 lui sont largement supérieurs et méritent, eux, d'être qualifiés d'exceptionnels !

  DUHART-MILON-2000--3---500-.jpg

Quoi qu'il en soit, ce qui compte ce soir, c'est ce qu'il y a dans la bouteille, pas les querelles des uns et des autres sur les mérites comparés des millésimes Bordelais.

 

Le nez présentait des notes assez classiques de fruits noirs, mais surtout d'iode, de cuir. Etonnant de trouver un nez aussi proche des arômes primaires au bout de presque 11 années.

 DUHART-MILON-2000--2---500-.jpg

En bouche, ce vin présentait  un bel équilibre. Un côté assez plein, mais sans la vigueur de la jeunesse. Il reste un peu des tannins initiaux, mais cela n'est pas gênant du tout car cela donne un petit caractère masculin appréciable.

 

En fait, ce vin arrive doucement sur sa phase plateau et peut déjà se boire avec un vrai plaisir. Il n'a pas encore basculé vers le côté épices douces qui signe les Bordeaux à parfaite maturité, mais il n'en est pas loin.  DUHART-MILON-2000--500-.jpgToutefois, cette petite vigueur juvénile me l'a rendu très sympathique, et j'avoue que c'est également bien agréable de goûter un vin qui possède ce tout petit relief rappelant la fougue des premiers temps.

 

Bref, on peut le boire avec un plaisir certain. Je pense qu'il lui faudra encore 3 ans pour être parfaitement rond et sur une autre catégorie d'arômes.

 

Un moment bien plaisant en tout cas.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires