Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 07:02

Vacqueyras-98-Dne-des-Tours--2---500-.jpgEn 1998, l'illustre Emmanuel REYNAUD qui venait de reprendre le prestigieux Chateau RAYAS suite à la mort de son oncle, a fait un VACQUEYRAS éblouissant !

 

Mais cela faisait trop pour un seul homme. Il avait suscité tellement de jalousies en s'occupant du Château RAYAS que les bons messieurs de la commission d'agrément ont essayé de lui nuire.

 

Et à la dégustation d'agrément (passage obligé pour tous les vins d'AOC) on l'a recalé pour manque de typicité !!

 

C'est à hurler de rire. Des aveugles ont jugé un voyant...et ils n'ont pas aimé cette richesse merveilleuse, cette complexité, cette capacité à vieillir admirablement, eux qui font trop souvent des vins insipides, alcooleux, à boire vite.

 

C'est comme si en Bourgogne les vins de la ROMANEE CONTI n'obtenaient pas l'agrément au motif qu'ils sont d'une suavité et d'une complexité  que ne possèdent pas la majorité de leurs congénères, et donc manqueraient de "typicité"...

 

A l'arrivée, ils ont interdit au Chateau des Tours d'étiqueter ce vin sous l'appellation VACQUEYRAS et il est désormais sous l'appellation Côtes du Rhone, mais c'est du VACQUEYRAS déclassé !

 Vacqueyras-98-Dne-des-Tours--500-.jpg

Bref, passons, la seule chose qui compte c'est ce qui se trouve dans la bouteille, et là, on est  obligé de s'incliner. Un nez gorgé de fruits, on dirait de l'essence de fruits rouges tellement c'est puissant.

Beauocup de suavité en bouche, c'est rond, très expressif, avec des notes kirschées en fin de bouche qui témoignent de la parfaite maturité des raisins, et de ce vin, aujourd'hui.

 

Aussi long que riche, il s'est admirablement développé, et arrive désormais sur sa phase plateau, et pour quelques années sans aucun doute.

 

Bravo Monsieur REYNAUD !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

dalila 29/05/2010 21:23


un petit passage pour te souhaiter un bon week end,bizzzzou


dalila 24/05/2010 23:52


slt papada,un petit tour pour te dire bonne nuit,bizzzz