Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 07:02

MAZOYERES-2002-CAMUS--500-.jpgDans l'enfer des domaines Bourguignons, on trouve en bonne place le domaine CAMUS.

 

Un panel de terroirs absolument exceptionnels (la plupart des grands crus de la commune de GEVREY notamment) et une réputation nullissime et largement méritée !

 

Pourtant, je me suis dit qu'il fallait que je goûte quelques uns des vins de ce domaine avec quelques années de bouteille pour voir ce que cela pouvait donner.

 

L'avantage, c'est que ce n'est pas très cher (mais j'aime bien l'adage qui dit que quand ce n'est pas bon c'est TOUJOURS trop cher !)

 

Bref, ce soir, j'ai voulu goûter ce Mazoyères Chambertin dans le très beau millésime 2002.

 

Mazoyères quésaco ???  Il est vrai que cette appellation est peu employée. Il faut savoir que le grand cru Mazoyères peut porter ce nom là, ou celui, plus porteur (commercialement parlant) de CHARMES CHAMBERTIN.

entendons nous bien, un CHARMES ne peut pas s'appeler Mazoyères, mais un vin issu des parcelle de Mazoyères peut revêtir l'une ou l'autre des appellations en toute légalité.

 

Ce petit point étant établi, voyons maintenant ce que ce vin avait dans le ventre.

 

Un bien joli nez de framboise et de cerise  allait il me faire regretter tout le mal que je pense de ce domaine ?

 

Eh bien, presque !  J'ai bien aimé ce nez, assez sensuel.

  MAZOYERES-2002-CAMUS-Ter--500-.jpg

En bouche, ce vin manquait un petit peu de corps eu égard à son rang et son millésime, et il évoquait davantage la douceur et la délicatesse d'un vin de la Côte de Beaune qu'un grand cru de la Côte de Nuits.

 

Mais il avait une douceur bien agréable qui se combinait joliment aux arômes de fruits du nez que l'on retrouvait avec le même plaisir en bouche.

 

La longueur était correcte, et ce vin n'a pas dit son dernier mot.

Bref, il me donne envie de goûter d'autres vins du domaine pour voir un peu ce que cela donne.

 

En résumé, ce n'était pas si mal que ça !

 

A bientôt pour d'autres vins de ce domaine dans le millésime 2005...

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Fred 07/10/2011 21:23


mais ça à l'air presque bon