Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 07:02

Meursault-1999-LAFON--2---500-.jpgParadoxalement, boire un simple MEURSAULT des Comtes LAFON est beaucoup plus rare que ce que l'on pense !

Il s'en produit très peu, et il y a en plus davantage de Meursault "Clos de la Barre" que de MEURSAULT tout court.

 

Et je crois que c'est seulement la 2è ou 3è bouteille que je bois dans ma vie ! (alors que je ne comptes plus les autres du même domaine)

 

Le millésime 99 en Bourgogne fut très particulier. Il y a eu des rendements énormes, mais avec une climatologie parfaite, et pour la première fois, les vignerons ont eu droit à obtenir l'appellation  pour des rendements de 40% supérieurs à la norme autorisée (au lieu des 20% habituelment négociables ) tellement la matière était somptueuse, riche, équilibrée.

 

Bref, ce fut une année bénie pour les producteurs Bourguignons en blancs pour des tas de raison.

 

Que pouvait donner ce Meursault qui allait sur ses 11 ans ?...

 

Pour le savoir il fallait l'ouvrir.

Le premier nez m'a un peu surpris...c'était un peu confus.Meursault-1999-LAFON--500-.jpg

Après un bon quart d'heure d'aération, le vin a commencé à s'ouvrir.  Il a donné des arômes de fruit très mur,  de belles nuances florales aussi.

 

En bouche, c'était gras, mais gras...on aurait dit de l'huile ! La matière était d'une richesse et d'une intensité tout à fait éclatantes. Tout en équilibre, avec beaucoup de tension, aucune déviation dans les notes de bouche. Un vin massif, mais qui n'était pas particulièrement minéral (ce qui m'a surpris)

 

Une très jolie bouteille qui nous a enchantée. C'était très long en bouche, puissant et plein.

 

Un bon moment, où il ne fallait pas chercher la suprême finesse (nous sommes dans une appellation village !) mais ne pas bouder son plaisir non plus.  C'était très bien et il n'y a aucune urgence à le boire. Il arrive doucement sur sa phase plateau.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires