Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 07:02

Meurs-Rougeots-93-JFCD--3---500-.jpgOui...vous avez bien lu... c'est bien un MEURSAULT "Rougeots" 1993 du fantastique Jean-François COCHE DURY.

 

Pas le genre de quille qu'on boit tous les 4 matins !

 

J'avais un ami de passage, grand connaisseur, et qui m'avait dit qu'il voulait boire un grand blanc.

Grand blanc...pour moi c'est un requin, mais je n'ai pas imaginé qu'il voulait boire du requin...donc c'était forcément autre chose

 Meurs-Rougeots-93-JFCD--8---500-.jpg

J'ai imaginé qu'il puisse vouloir dire une grande bouteille de vin blanc, alors je suis allé à la cave voir ce qu'il restait, et j'ai mis la main sur ce vénérable vin.

 

Meurs-Rougeots-93-JFCD--500-.jpg1993 était une petite année, avec une très forte acidité. On n'en donnait pas grand chose, et personne ne s'est jeté dessus.

Mais comme toujours chez les grands vignerons, il n'y a JAMAIS de petites années.

 

Le MEURSAULT "Rougeots" est un "village", mais la parcelle (dit plus savamment le CLIMAT) des Rougeots est peut-être ce qui se fait de mieux à MEURSAULT. Ensuite il faut monter dans les premiers crus.

 

Bref, un Meursault village de 18 ans allait nous montrer ce qu'il avait dans le ventre !

 Meurs-Rougeots-93-JFCD--4---500-.jpg

La robe est d'un or en fusion...superbe. Tout comme le nez, plein et puissant, exprimant un aspect beurré de grand Chardonnay, et des notes de châtaigne, puis une forte expression minérale.

J'étais déjà conquis !!!  En bouche, ce vin saturait les papilles d'une sensation gourmande, puissante et minérale, avec du nerf, de l'onctuosité...un vrai bonheur !

Meurs-Rougeots-93-JFCD--9---500-.jpg 

Final long, long...avec beaucoup de caractère, et une rémanence de minéralité qui signe bien le terroir de Meursault.

 

Incontestablement un grand vin à parfaite maturité. Superbe signature de ce qu'un immense vigneron est capable d'accomplir dans une année difficile. Quelle leçon, et quel témoignage !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Fred 18/06/2011 15:52


Euhhh je passerai bien boire un grand blanc...
comme toujours ses vins sont magiques et te lire un regal