Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 07:02

Nuits-Marechale-2004-MUGNIER--500-.jpgIl y a des vins comme ça, que l'on goûte presque par hasard, un peu "à la volée" parce que la main tombe dessus un soir, alors qu'on se dit que cela ne doit pas être vraiment prêt à boire  et tant d'autres choses...

 

Nuits-Marechale-2004-MUGNIER--4---500-.jpgMais là, je suis resté baba de ce que j'ai bu !

 

Certes, le Domaine MUGNIER est extrêmement célèbre depuis quelques années, mais ce 1er cru "Clos de la Maréchale" venait juste d'être repris par Frédéric MUGNIER alors que pendant des décennies, c'est la maison FAIVELEY qui en avait la charge de l'exploitation. et à la fin 2003, le bail de fermage a pris fin et le domaine MUGNIER a pu reprendre les 9 hectares de ce clos pour commencer d'appliquer les méthodes culturales de haut de gamme chères à Frédéric MUGNIER

 Nuits-Marechale-2004-MUGNIER-collerette--500-.jpg

Et puis, 2004 n'est pas un grand millésime de rouge en Bourgogne. Je ne m'attendais donc pas à quelque chose d'époustouflant, imaginant ce vin pas encore tout à fait accompli et vraisemblablement entre deux phases d'évolution.

 

Comme quoi, il faut toujours se méfier des a priori !

 

Le nez présentait d'emblée ces belles notes de fruit acidulé qu'on trouve dans les très beaux Bourgogne, et j'avoue avoir été assez charmé par celui-ci.

 

Mais c'est en bouche que ce vin a révélé une dimension étonnante. On retrouvait la même expression de fruit que le nez, mais accompagnée d'une superbe trame veloutée !  Quelle distinction dans ce vin, quelle élégance !!...

Nuits-Marechale-2004-MUGNIER--1---500-.jpg 

Le grain était délicat dans le sens de la profondeur, le raffinement "suintait" de chaque gorgée. J'ai été bluffé...

 

Pour son premier millésime du Clos de la Maréchale, Frédéric MUGNIER a superbement dominé la matière, et exprimé une délicatesse et transcendé littéralement ce terroir de Nuits St Georges en lui octroyant immédiatement les lettres de noblesse qu'il avait égarées...

 

Superbe longueur faisant vibrer la minéralité doublée de fruit sur la pointe de la langue, et surtout quelle belle texture.

 

Un GRAND coup de chapeau et encore beaucoup de promesses car si ce cru se goûtait très bien, il est en tout cas bien loin d'avoir livré tous ses secrets, et le vieillissement devrait en révéler bien d'autres.

Nuits-Marechale-2004-MUGNIER-etiq--500-.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires