Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 07:02

Petit-cheval-2000--2---500-.jpg"le petit cheval dans le mauvais temps...qu'il avait donc du courage...c'était un petit cheval blanc, tous derrière tous derrière, c'était un petit cheval blanc, tous derrière et lui....devant !"

 

Quand Georges BRASSENS  a chanté cela en son temps, jamais il ne pouvait penser au PETIT CHEVAL de St Emilion, le second vin du célébrissime Chateau CHEVAL BLANC, et pourtant les paroles collent parfaitement à la circonstance.

 Petit-cheval-2000--3---500-.jpg

Un jour d'orage, et une bouteille qu'il me plaisait de goûter dans ce millésime superbe à Bordeaux, et particulièrement à CHEVAL BLANC où ce fut une très très grande réussite.

 Petit-cheval-2000--5---500-.jpg

Un second vin d'un grand château, ce sont des cuves issues des parcelles pas assez prestigieuses, soit parce qu'elles sont moins bien placées, soit parce que les vignes ne sont pas assez âgées, et des cuves qui s'assemblent mal avec le reste des autres, sans que pour autant elles présentent un défaut particulier.

 Petit-cheval-2000--4---500-.jpg

Et comme l'élevage et l'attention sont égales aux cuves entrant dans la composition du grand vin, on fait généralement de belles affaires avec les seconds vins des grands châteaux.

 

J'ai donc ouvert cette bouteille, et mon plaisir fut encore plus grand que mes espérances !

 

Un nez subtil, un peu masculin au départ, puis de douces notes d'épices qui se dégagent, avec une finesse superbe. Voilà qui s'annonçait bien !

Petit-cheval-2000--500-.jpg 

En bouche, le vin présentait une texture remarquable, avec un grain de grande classe...c'était un vin d'une vraie subtilité, avec beaucoup de caractère, d'allure. Le corps se livrait même s'il n'était pas encore totalement épanoui. On sentait une petite retenue qui ajoutait au plaisir. 

 

Mais quelle belle sensation de bouche, quelle délicatesse, un vin savoureux avec une classe folle.

 

Je prends rarement un tel plaisir avec des Bordeaux, mais ce vin là m'a conquis.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires