Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 07:00

PULIGNY-Clavoillon-99-LEFLAIVE--500-.jpgLe domaine LEFLAIVE à PULIGNY MONTRACHET, c'est la référence mondiale des vins de PULIGNY.
(Attention, ne surtout pas confondre avec Olivier LEFLAIVE qui fait beaucoup de pub mais dont les vins sont très loin de valoir ceux du domaine éponyme.)

Ce domaine est dirigé par une femme brillante, énergique, avant-gardiste qui a opté pour la biodynamie à la fin des années 80 pour une partie du domaine, et en totalité à partir de 1997.

Chacun pensera ce qu'il veut de cela, personnellement, j'aime  bien cette démarche qui considère que tout est vivant et peut-être que le supplément d'âme que l'on trouve dans les vins faits ici est dû en grande partie à cela?

Chacun jugera !

Ce soir, j'avais envie de goûter ce 1er cru "Clavoillon", qui est l'un des 1ers crus les moinsPULIGNY-Clavoillon-99-LEFLAIVE--1---500-.jpg réputés sur Puligny. Certains disent que c'est davantage une terre à rouge qu'à blanc...en tout cas, je n'ai pas senti cela à la dégustation.

Le nez est riche, presque exubérant. Le millésime 1999 en blanc fut une exception car il y avait une très gros volume de raisin, mais en même temps une telle qualité que pour la première fois, les autorités viticoles ont dérogé aux sacro-saintes règles de rendement et autorisé des rendement supérieurs aux normes légales tellement la vendange était saine et équilibrée.
On trouve cette richesse du millésime au nez, ces notes miellées, de coing, de fleurs blanches...

Bien gras en bouche, avec une rondeur toute joviale, qui donne une sensation crêmeuse sur la langue.
C'est fin, équilibré, plein de goût.

Une jolie bouteille qui est à son apogée à mon sens aujourd'hui car tout est en équilibre. Il manque quelques arômes beurrés traduisant les notes secondaires, mais l'attendre encore peut comporter un risque car quand tout est en équilibre subtil, on constate souvent que si l'on attend encore, ce que l'on gagne d'un côté on le perd d'un autre.

En tout cas je me suis régalé, et c'était bien l'essentiel.

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

fredybeans 21/02/2010 20:55


A te lire cela donne envie.
Je partage ton regard sur le domaine, qui est regulier, dont les prix meme chez les cavistes n'ont pas l'indescence de certains autres.