Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 07:02

PULIGNY-Folatieres-97-LEFLAIVE--500-.jpgCela faisait un bon moment que je n'avais plus bu de Bourgogne Blanc de ce millésime. Et je suis bien content d'avoir mis fin à cette trop longue attente.

 

1997 en Bourgogne est un joli millésime qui a surpris beaucoup de vignerons car l'arrière saison fut caniculaire et les vendanges ont été faites en short ! (chose rarissime en Bourgogne)

 

L'état sanitaire des raisins fut parfait. Seule ombre au tableau, la maturité est arrivé si vite qu'elle a surpris et tout le monde a vendangé en catastrophe, atteignant parfois (et même assez régulièrement) une petite surmaturité.

 

Ce n'est pas un handicap sévère, mais disons que cela donne des vins aux reliefs un peu étonnants parfois.

Si les rouges s'accommodent un peu mieux de cette particularité (entre autres les 97 du Dne PONSOT sont exceptionnels !) les blancs peuvent un peu souffrir d'un léger manque de fraîcheur qui pourrait parfois donner un aspect un peu mou.

 

Rien de mieux que d'ouvrir une bouteille pour vérifier !

 

Bien m'en a pris, car c'est toujours un plaisir que d'ouvrir une bouteille du Domaine LEFLAIVE, le seigneur de Puligny !

 

La couleur semble montrer un vin un peu avancé, ce qui est confirmé (modestement) par la bouche.PULIGNY-Folatieres-97-LEFLAIVE--1---500-.jpg

Mais arrêtons nous au nez qelques instants. Un nez opulent, d'une richesse et d'une minéralité, couplées à de superbes notes florales... un vrai régal !

 

En bouche, le côté gras est appréciable, le vin déroule tranquillement, il y a du corps,n du gras, de l'allonge, mais également une petite pointe de début de rancio qui me fait dire que ce vin, quoique très agréable aujourd'hui, et parfaitement à point, ne devra pas être attendu davantage. Il faut le boire et le savourer sur sa plénitude actuelle.

 

Voilà donc du "travail" pour les mois à venir...

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Fred 01/08/2010 17:58


cela me parait pas mal du tout, les chablis de Raveneau sont encore dans leur jeunesse en 1997, un beau puligny a point super.


papada 02/08/2010 22:57



Regoûté une autre bouteille ce jour, tout aussi délicieuse....rond et gras comme on aime !