Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

14 juillet 2010 3 14 /07 /juillet /2010 07:02

PULIGNY-2002-LEFLAIVE-Presentation--500-.jpgJ'étais content d'ouvrir cette bouteille ce soir, parce qu'il y avait deux belles raisons pour goûter un tel vin.

 

La première c'est le millésime 2002 pour les blancs de Bourgogne.

 

Je me souviens bien des dégustations faites sur le fût. Un millésime cristallin, d'une précision de terroir incroyable.

A mon sens c'est le plus grand millésime de Bourgogne blanc depuis 1992 (il dépasse même ce dernier auquel il manque un petit poil d'acidité pour lui permettre de franchir les années).

Le meilleur millésime de Bourgogne blanc des 20 dernières années, et surement au delà...peut-etre faut il remonter à 1979 pour trouver aussi bien.

 

La seconde raison de mon émoi, c'est qu'il s'agit d'un vin du domaine LEFLAIVE dont la régularité, la magie, le talent sont universellement reconnus.

 

Bref, je m'attendais à un beau truc, et je n'ai pas été déçu !PULIGNY-2002-LEFLAIVE--500-.jpg

 

Ma seule crainte était qu'il pût paraitre encore fermé, mais ce n'était pas le cas.

 

Le nez évoquait les fleurs, le fruit et le minéral, sans qu'aucun des trois aspects ne domine vraiment les deux autres. Un joli bouquet, plein de grâce, et qui annonçait la suite.

 

En bouche, c'était étonnamment gras, rond, très gourmand, l'acidité était parfaitement dans son rôle de support et de faire-valoir.

PULIGNY-2002-LEFLAIVE--1---500-.jpgCe vin emplissait la bouche et délivrait son message de finesse. beaucoup de subtilités pour cette bouteille qui n'est qu'une appellation "village". C'est dire la grandeur du millésime et le talent du vinificateur.

 

Grande longueur assez suave pour finir...

 

Un vin très équilibré, dont on ne regrette qu'une chose, c'est que la bouteille ne fasse que 75 cl...

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

Fred 15/07/2010 11:25


une fois de plus .... 2002
effectivement le millesime est extraordinaire tout comme Anne Claude Leflaive.


papada 18/07/2010 10:02



oui. Mais je me demande si dans ce millésime, le Dne SAUZET n'a pas fait au moins jeu égal avec le Dne LEFLAIVE !!  Je n'y ai jamais goûté de vins aussi
grands que cette année là, et j'avais été abasourdi par la qualité et la puissance d'expression des vins . Va falloir que j'en regoute un tout bientôt !