Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 07:02

cros-Parentoux-99-Presentation--500-.jpgEncore une bouteille qui va en faire rêver plus d'un...

 

Le 1er cru de Vosne Romanée dont tout le monde sait désormais qu'il équivaut largement à un grand cru, et pas des moindres !

 

Il faut dire que cette parcelle merveilleusement située n'avait pas été cultivée et mise en bouteille pour elle même (trop petite, sol difficile à cultiver...et quand, en 1936 l'INAO a publié la cartographie des grands crus, 1ers crus, villages et appellations régionales, on n'a tenu compte que de sa situation géographique mais sans avoir de référence gustative.

 cros-Parentoux-99-etiq--500-.jpg

Il a fallu un Henri JAYER pour la mettre en valeur et révéler combien ce terroir est grandiose. Mais pour le planter, il lui a fallu de la dynamite !!! (c'est absolument authentique, il m'a raconté personnellement ce détail)

 

Bref, on ne refait pas le classement Bourguignon, qui est plutôt très bien fait, et hormis quelques rares corrections comme celle-ci, généralement les crus sont à leur vraie place.

 

Mais goûter un Cros Parentoux est toujours un moment de vraie joie.

Et si Emmanuel ROUGET a hérité de son oncle, ce n'est pas seulement des parcelles, mais aussi, du savoir faire et du travail qui entourent la vigne pour arriver à ce niveau d'excellence.

 cros-Parentoux-99-bouchon--500-.jpg

Et puis, le millésime 99 en Bourgogne Rouge est béni des dieux. Il y avait donc beaucoup de facteurs qui concouraient à faire de ce moment de dégustation  un instant singulier.

 

Le nez arborait de belles notes d'épices, en même temps qu'un fruit bien mûr, suave et délicat comme sait l'être le Pinot Noir.

 

Texture veloutée en bouche, un matière formidable, une profondeur de fruit, de tannins, et une expression magistralement équilibrée.

Du fruit combiné à de la puissance et surtout beaucoup de maitrise....cros-Parentoux-99--500-.jpg

 

Et ce vin était pourtant dans une phase intermédiaire, c'est à dire à un moment de son évolution où il ne se goûte pas au mieux car à cheval entre deux types de sensation.

 

Mais ce qu'il nous a révélé ce soir justifie les superbes promesses qu'il avait suggérées au moment de sa naissance.

 

Il me faudra le regoûter d'ici 3 ou 4 ans, pour saisir à nouveau son évolution. Une sacrée fête en perspective !

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

fred 06/09/2011 12:23


j imagine la puissance du vin. as tu retrouvé une certaine mineralité ?