Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 15:37

colombiere-2002-liger--1---500-.jpgJe me faisais  une joie de goûter ce vin...il faut dire que ceux de ce domaine m'ont toujours offert une puissance d'arômes comme je rêve d'en trouver à chaque fois, des nez absolument éblouissants, archétypiques du Pinot Noir, des nez d'école !

colombiere-2002-liger--4---500-.jpg 

Et puis, ce millésime 2002 en Bourgogne est béni des dieux. Il est à mon sens le plus beau millésime de blanc des 30 dernières années (avant je ne suis pas sur car je manque de référence) et pour les rouges, il est somptueux.

 colombière 2002 liger [500]

Bref, c'est la main presque tremblante que j'ai débouché cette bouteille.

 

Au nez, je n'ai pas retrouvé cette exubérance fruitée auquel je suis accoutumé. Certes, il n'y avait aucun reproche, sinon, dans mon esprit, celui de ne pas m'amener l'extase olfactive à laquelle je suis régulièrement convié.

 

c'était un bon nez avec du joli fruit, plutôt des notes un peu sur le raisin de Corinthe et le pruneau, mais avec beaucoup de fraîcheur, aucune déviation aromatique !

 colombiere-2002-liger--6---500-.jpg

Et en bouche, j'ai senti une petite réserve tannique à laquelle ce domaine ne m'a pas habitué. D'habitude on savoure sans retenue, et ce, d'autant plus que ce Vosne Romanée "La Colombière" est plutôt suave et tendre, pas du tout dans l'extraction ou la structure, mais là, il semble que le millésime ait pris le dessus sur le plaisir immédiat.

 

Il doit lui manquer deux années pour arriver à sa phase plateau et s'arrondir un peu plus.

 

C'était une belle expérience tout de même, mais bien moins impressionnante que celle à laquelle je m'étais préparé.

Du coup, je pensais goûter prochainement un "clos du Château" du même producteur dans le même millésime, mais je vais différer cette joie...

 

colombière 2002 liger (5) [500]

Partager cet article

Repost 0
Published by papada - dans vins
commenter cet article

commentaires

louis-michel liger-belair 22/08/2011 15:05


Votre commentaire me laisse mi figue-mi raisin...c'est le cas de le dire. En lisant au début "je m'attendais à..." j'ai crains le pire et finalement il n'est pas arrivé..ouf ! Les bouteilles sont
toutes différentes, de même que les cuvées et les millésimes...mais je vous dois tout de même quelques explications ! 2002 est mon troisième millésime, il y a donc encore un peu de mon inexpérience
dans cette bouteille(il y en a encore toujours dans les derniers millesimes...). Et surtout, La Colombière est très souvent dans le fil de la description que vous en faites, tout en fruit et en
gourmandise, en générosité en bouche, apportée par les argiles du sol. Clos du Château, que vous connaissez bien, est dans un style totalement différent, malgré le fait que la parcelle ne soit
séparée de La Colombière que par un mur. On est ici juste au dessus de la Colombère, sur des sols un peu plus calcaires, qui laissent percer un aspect plus floral au nez, rose, petale de rose,
pivoine, et qui en bouche se manifestent plus par de la tension que la générosité de la Colombière.
Désolé donc pour cette demi deception, et concentrez vous sur le Clos du château, qui correspond semble-t-il plus à votre palais...et à votre cuisine !
Bien à vous.
louis-Michel Liger-Belair
www.liger-belair.fr


Chef Damien 01/08/2011 20:16


Eblouissante cette bouteille ! Aller je trinque !