Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 07:02

DIPLOMATE-Presentation--500-.jpg

 

Qu'est-ce qu'un haut fonctionnaire du quai d'Orsay vient faire sur ce blog ???

 

De la patisserie of course !!

 

Le diplomate, c'est vraiment un de mes souvenirs d'enfance, et je me demande encore, comment j'ai fait pour ne pas penser à en faire un avant ce jour...

 

La vie a de ces mystères parfois.

Quand j'étais gamin, j'adorais ce truc un peu bourratif mais tellement moelleux et plein de fruits confits que j'allais acheter chez le patissier du coin, d'autant que c'était ce qu'il y avait de moins cher. J'ai encore en mémoire le prix de 60 centimes (de franc) que je le payais alors que les autres gâteaux valaient 1 franc en général.

 

Ca remonte...

 

Bref, lisant un magazine de cuisine récemment, je tombe sur une recette de diplomate, et cela tombait très bien car une dizaine de jours auparavant, j'avais fait une magnifique brioche à mes mômes, que ceux ci ont à peine goutée !!!  DIPLOMATE-la-biruche--500-.jpg(forcément il y a moins de sucre et de matière grasse hydrogénée que les saloperies qu'ils achètent, et le goût est différent... vraiment des sales mômes !

 

Donc, je me suis dit que j'avais là une magnifique occasion de recycler cette brioche qui avait totalement durci.

 

Voilà comment j'ai procédé (en adaptant forcément un peu la recette lue car j'aime bien mettre mon grain de sel).

 DIPLOMATE-raisins-cuisent--500-.jpg

J'ai mis 2 poignées de raisins secs à bouillir 3 mns dans un peu d'eau (histoire de les regonfler). Là j'ai rincé et refroidi.

 

DIPLOMATE-fruits-confits--500-.jpgDans un bol, j'ai mis des fruits confits que j'avais (des petits cubes de toutes les couleurs ainsi que des lamelles de citrons confits, que j'ai recouvert de rhum !

Quand les raisins ont refroidi je les ai envoyés se baigner dans le rhum...

Il est important de commencer par faire cela pour que tout ait le temps de s'imbiber.

 

J'ai pris ma brioche, et je l'ai coupée en tranches.

 DIPLOMATE-decoupe-biruche--500-.jpg

Dans un saladier, j'ai cassé 4 oeufs que j'ai mélangés à 150 g de sucre en poudre et j'ai touillé vigoureusement.

 

DIPLOMATE-appareil--500-.jpgPuis, j'ai fait chauffer 75cl de lait aromatisé à la vanille (vous mettez soit des gousses soit de l'essence de vanille) jusqu'à une presque ébullition, avant de verser tout en remuant sur le mélange oeuf/sucre (il faut bien remuer pendant qu'on verse pour éviter de faire coaguler les oeufs).

 

Ensuite, après avoir généreusement beurré un plat approprié, j'ai disposé de la brioche sur le fond sans laisser de trou. DIPLOMATE-montage-ds-plat--500-.jpgLà, j'ai mis un peu du mélange fruits confits/raisins/rhum et j'ai versé un petit peu de lait pour imbiber la brioche.

J'ai répété l'opération jusqu'à ce que le plat soit rempli, et à la fin j'ai versé ce qu'il restait de lait/oeuf/sucre.

DIPLOMATE-pret-a-enfourner--500-.jpg 

Là, j'ai appuyé avec mes poings pour que cela se compacte un peu, et puis j'ai enfourné à 210°C pendant 35 minutes.

 

Le diplomate ne se mange pas chaud. Il faut donc attendre que cela refroidisse et le mettre une nuit au frigo pour qu'il finisse de se faire.

 DIPLOMATE-c-est-cuit--500-.jpg

Le lendemain, vous pouvez déguster ce gâteau idéal pour récupérer les restes de brioche. Certains le font avec du pain de mie...pourquoi pas.

 

En tout cas, c'est un gâteau simple à faire, et bien goûteux.

Il n'aurait manqué qu'un nappage sucré que j'ai eu la flemme de faire. Mais en tout cas j'ai retrouvé les saveurs de mon enfance, ça je vous le jure !

 DIPLOMATE ds assiette [500]

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 07:02

Caramel-beurre-sale--ajout-beurre--500-.jpgJ'en vois d'ici qui écarquillent les yeux et qui se disent : "il ne va quand même pas nous dire qu'il est possible de faire un caramel au beurre salé qu'on peut mettre au frigo et qui va rester liquide ? Le genre de caramel qui reste coulant et tout et tout et dont on peut se servir ensuite généreusement pour napper je ne sais quoi ???

 

 

Eh bien SI !!!!!!!!

 

C'est bien de ce caramel là dont je vais vous entretenir.

Il fait fort le Papada n'est-ce pas ?

 

Allez, prenez vos crayons, je ne répéterai pas :

 

300 grs de sucre en poudre. (un conseil : prenez du sucre blanc. C'est le seul moment où je m'en sers. Le sucre roux va vous induire en erreur sinon au point de vue coloration...)

 Caramel-beurre-sale--1---500-.jpg

Vous mettez ce sucre dans un casserole avec 2 ou 3 cuillérées à soupe d'eau et vous mettez sur le feu (maxi). Votre sucre ca passer par toutes les étapes que connaissent les cuisiniers...petit boulé, boulé etc...

 

Vous, il n'y a que 2 choses qui vous intéressent : la couleur et l'odeur !

 

Je dis toujours qu'un caramel se fait sur ces 2 bases, et principalement l'odeur d'ailleurs.

 

Donc, votre caramel va commencer à dorer puis va accentuer son côté doré jusqu'à faire marron clair puis un peu plus foncé etc...là, il faut mettre votre nez dessus (on va dire 50 cms au dessus, et avec la main vous "faites du vent" pour bien respirer. Il faut que cela ait une bonne odeur de caramel, mais pas quelque chose qui vous pique le nez sinon c'est trop tard, vous avez passé le stade caramel et vous n'avez plus qu'à le jeter car il devient impropre à la consommation.

 Caramel-beurre-sale--3---500-.jpg

Rassurez vous cependant, il faut vraiment ne pas avoir de nez pour le louper. Entre la couleur et l'odeur, vous ne pouvez pas vous tromper normalement.

 

Quand vous avez atteint le bon cap, mettez 30 grs de beurre salé (ou 30 grs de beurre et une belle rasade de sel), et baissez le feu.

Avez un fourchette faites rapidement tourner le beurre dans la casserole. (ce faisant vous stoppez la cuisson car la température chute).

ATTENTION !!  Il est possible qu'il y ait des petites projections, soyez vigilants !

 Caramel-beurre-sale-citron--500-.jpg

Ajoutez alors le jus d'un demi-citron ! (cela va liquéfier et permettre que le caramel reste liquide) tournez encore. Vous pouvez arrêter le feu.

 

Et maintenant, pour que cela reste liquide pour plusieurs jours, ajoutez de la crème liquide petit à petit en tournant rapidement pour bien l'homogénéiser. Il va falloir en mettre facilement 10 à 15 cls voire davantage, toujours en tournant.

 

Laissez refroidir...vous avez plusieurs jours pour le déguster, et vous penserez à moi !

Ce jour là j'avais fait des gaufres...j'ai nappé les alvéoles de cette préparation...une TUERIE !!!

Caramel beurre salé [500]

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 07:02

gaufres-Presentation--500-.jpgJ'en vois d'ici qui salivent...et se remémorent les tendres moments de leur enfance où ce biscuit chaud et croustillant fondait sous la langue, qu'il soit arrosé de chantilly ou bien recouvert d'une garniture quelconque...

 

La gaufre, c'est aussi la fête foraine, le petit plaisir supplémentaire après les autos-tamponneuses, le grand huit, bref, un retour vers l'imaginaire enfantin.

 

Bizarrement, on s'aperçoit qu'on en fait rarement, alors que c'est d'une simplicité déconcertante ! Sans doute a t-on remisé cela au vestiaire de notre inconscient...là où l'on a associé cette friandise à des sorties extérieures, nous privant par cela du désir de réaliser nous mêmes ce croustillant de plaisir !

gaufres-etape1--500-.jpg 

Bref, j'ai décidé que je n'étais pas plus bête qu'un autre, et, m'inspirant de recettes suggérées ça ou là, j'ai composé la mienne en y mettant mon grain de sel.

Voici ce que cela a donné :

 

Tout d'abord, 250g d'une très belle farine. (j'ai pris une farine bio type 65, donc un poil plus épaisse que celles du commerce et surtout beaucoup plus goûteuse) que j'ai mélangé à une grosse pincée de sel avant de former un puits.

  gaufres-etape2--500-.jpg

Dans ce puits, j'ai cassé 4 oeufs et j'ai commencé à battre mais sommairement, histoire que les éléments commencent à s'agglomérer. Pendant ce temps, j'avais mis 80g de beurre à chauffer histoire qu'il fonde.

gaufres-etape3--500-.jpgUne fois fondu, je l'ai versé dans mon saladier, ainsi que 15 cl de lait, 15 cl d'eau, et une rasade de rhum !!

  gaufres-le-rhum--500-.jpg

Là, j'ai touillé énergiquement pour que cela s'unifie à peu près.

 

Puis, j'ai ajouté 60g de sucre de canne, un sachet de levure chimique,

gaufres-etape4--500-.jpget ma botte secrète...de la vanille en poudre cmme ça on a les petits grains !

  gaufres-la-vanille--500-.jpg

A nouveau on touille du mieux que l'on peut pour obtenir une pâte la plus lisse possible, mais qui doit faire comme un ruban quand on la laisse filer.

  gaufres-pate-prete--500-.jpg

A partir de là, on laisse reposer une heure au minimum.

 

Ensuite, on attaque la réalisation de la gaufre, mais là, il n'y a rien à faire si ce n'est brancher le gaufrier et attendre que cela cuise. 

Je n'aime pas les gaufres trop blanches. Si la cuisson est un peu trop juste, on perd du croquant, et du croustillant. Là, entre 5 et 6 mns et le tour est joué.

gaufres le gaufrier [500] 

Je ne vous dis pas la tête des mômes quand ils les ont goûtées...d'autant plus que j'avais préparé un caramel au beurre salé dont ils se sont servi pour boucher les alvéoles de la gaufre...

 

Mamma mia !!!! gaufres-on-verse--500-.jpg

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
6 novembre 2010 6 06 /11 /novembre /2010 07:02

Tarte-aux-Framboises-bis-Presentation--500-.jpgL'an dernier, j'ai fait une tarte aux framboises qui m'avait bien plu, mais maintenant que j'ai découvert les pâtes sucrées, je refais mes "vieilles recettes".

Sauf que je les agrémente un peu différemment, sinon cela n'aurait aucun intérêt.

 

Il y avait quelques framboises sur le marché. Fallait en profiter !!

 

C'est ce que j'ai fait. Et comme j'adore la tarte aux framboises, j'ai vu là l'occasion de faire un truc qui me botte.

 

Seulement j'avais envie de faire une crème différente de ma crème patissière habituelle.

Alors je suis allé voir un peu ailleurs comment on s'y prenait. J'avais bien envie de faire une crème chiboust, mais ça a l'air super compliqué alors ça m'a découragé.

 Tarte-aux-Framboises-creme-etape-1--500-.jpg

Et en feuilletant les recettes de ERYN (cf le lien dans mes favoris "Eryn et sa folle cuisine"), je suis tombé sur une recette où elle faisait une crème mousseline. L'idée m'a bien plu et j'ai essayé de la refaire cette crème.

  Tarte-aux-Framboises-creme-etape-2--500-.jpg

Mais commençons par le commencement.

C'est à dire la pâte sucrée. Je ne vais pas tout vous redire. Regardez ce que j'ai présenté ici même sur ce sujet :  http://lacuisinedepapada.over-blog.com/article-pate-sucree-pour-faire-des-tartes-fantastiques-57687079.html

 

Ensuite j'ai confectionné une crème mousseline. On commence par mettre 25 cl de lait à Tarte-aux-Framboises-creme-etape-3--500-.jpgchauffer avec soit de l'essence de vanille soit une gousse de vanille. Moi j'avais juste de l'extrait donc cela allait plus vite (pour ceux qui ont des gousses il faut laisser infuser).

 Tarte-aux-Framboises-creme-etape-4--500-.jpg

Pendant ce temps, on met dans un saladier 2 jaunes d'oeuf et 50 g de sucre en poudre et on bat assez vigoureusement pour faire "blanchir". On ajoute alors 25 gr de farine et on touille à nouveau.

 Tarte-aux-Framboises-creme-etape-5--500-.jpg

On verse alors le lait vanillé bien chaud par dessus en fouettant sans cesse, puis on remet le mélange dans la casserole à feu tout doux, et on attend que cela épaississe en fouettant sans répit.

Là, je dois avouer que je n'ai pas respecté la recette d'Eryn, car je ne sais pas comment elle parvient à obtenir une crème mousseline qui se tienne. Tarte-aux-Framboises-creme-etape-6--500-.jpgJ'ai donc mis un peu de poudre d'Agar-agar et j'ai bien tourné jusqu'à dissolution.

 

J'ai ensuite reversé le tout dans mon saladier et j'ai incorporé 100 g de beurre en petits morceaux, tout en tournant pour que cela s'unifie.

 

Il faut alors laisser refroidir et une fois froid, mettre au frigo pour que cela finisse d'épaissir.

 

Cela nous laisse le temps de nous occuper de la pâte ! J'ai donc foncé celle ci dans un moule généreusement beurré et mis à cuire 15 mns à four chaud (220 °C en recouvrant d'une feuille de papier sulfurisé sur laquelle j'ai mis des grains de riz pour éviter que la pâte ne gonfle) .

 

Au bout des 15 mns, j'ai enlevé la feuille de papier sulfurisé et laissé encore 15 mns cuire en baissant le four à 190°C. 

 

On laisse alors refroidir la pâte cuite à blanc.

 Tarte-aux-Framboises-dressage-des-framboises--500-.jpg

Quand celle ci est froide, on peut alors verser la crème mousseline et étaler cette dernière consciencieusement.  

Ne reste plus qu'à disposer les framboises en rangs serrés.

 Tarte-aux-Framboises-coulis-etape-1--500-.jpg

Pour parfaire le tout, j'ai fait un petit coulis de framboise avec quelques framboises que je n'ai pas mises sur la crème, + 40g de sucre en Tarte-aux-Framboises-coulis-etape-2--500-.jpgpoudre et une cuillérée à soupe d'eau. J'ai laissé  cuire jusqu'à atteindre une sorte de caramel (à ce niveau là, on travaille "au nez" et à l'oeil en regardant la forme des bulles et en surveillant l'odeur).

 Tarte-aux-Framboises-coulis-etape-3--500-.jpg

Quand j'ai estimé que c'était bon, j'ai coupé le feu et versé la préparation sur ma tarte à travers une passoire (pour retenir les grains des framboises)

 

Ensuite, il faut attendre un peu que cela refroidisse et remettre au frigo.

 

Servez et...régalez vous autant qu'on s'est régalé à la maison ! Une vraie tuerie un truc pareil !!! 

Tarte-aux-Framboises-bis-ds-assiette--500-.jpg

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
19 octobre 2010 2 19 /10 /octobre /2010 07:02

Tarte aux fraises Présentation [500]Depuis que je suis devenu expert en pâte sucrée (cf recette du 30/09) j'ai décidé de me mettre un peu plus à la patisserie.

 Tarte aux fraises les fraises [500]

Après la fabuleuse tarte aux mirabelles, j'ai décidé de faire une tarte aux fraises. Je sais...ce n'est pas la saison a priori, mais pourtant j'en ai trouvé de magnifiques au marché, qui viennent de Carpentras. Alors je me suis dit que si ces fraises m'avaient fait de l'oeil, c'est qu'elles avaient quelque chose à me dire !

  Tarte aux fraises la pâte [500]

Donc, j'ai commencé par faire une pâte sucrée que j'ai mise au frigo.

 

Quelques heures après, j'ai donc sorti la pâte, et l'ai laissée reprendre ses esprits en même temps qu'elle se réchauffait (une bonne 1/2 heure).

Tarte aux fraises crême pat.étape 1 [500]Ce qui m'a donné le temps de préparer une crème patissière un peu spéciale. En effet, la crême patissière c'est quelque chose que je loupe presque systématiquement...Tarte aux fraises crêle pat. étape 2 [500]et puis, en plus, je voulais quelque chose qui se tienne bien, pas un truc dégoulinant.

 

Alors j'ai un peu forcé sur la farine pour faire une crême un peu épaisse.

Primo, j'ai mis 4 jaunes d'oeufs et 60 g de sucre en poudre dans une jatte et j'ai battu à la fourchette pour que cela blanchisse. Tarte aux fraises amandes [500]J'ai eu l'idée de mettre 50 g d'amandes en poudre rebelote pour battre à la fourchette. Et puis, comme j'avais envie que cela ait un petit goût de rhum, alors j'ai mis une rasade...Là, j'ai ajouté 80 g de farine et j'ai touillé à nouveau.

  Tarte aux fraises le rhum [500]

Puis, j'ai mis à chauffer 30 cl de lait, avec un peu d'extrait de vanille. Quand celui ci a été sur le point de bouillir, j'ai versé le lait sur mon mélange oeuf/sucre/farine Tarte aux fraises creme patissière faite [500]et j'ai touillé vigoureusement, avant de remettre illico sur feu doux en continuant à tourner.

Cela épaissit tranquillement et assez rapidement. Une fois la consistance obtenue, j'ai coupé le feu et laissé refroidir.

 

 Revenons à la pâte. Je n'ai même pas essayé de l'étaler au rouleau. Tarte aux fraises on beurre le moule [500]Je l'ai grossièrement mise en cercle avec mes doigts et l'ai placée au centre de mon plat de cuisson que j'avais pris soin de beurrer,Tarte aux fraises on étale la pâte [500] et avec la paume de la main et les doigts, j'ai tranquillement étiré la pâte pour la faire remonter jusque sur les bords.

 

J'ai alors recouvert d'une feuille de papier sulfurisé sur laquelle j'ai disposé des grains de riz pour éviter que cela gonfle et direction le four, 200°C pendant 18 mns. Tarte aux fraises papier sulf+riz [500]

Là, j'ai enlevé le riz et le papier sulfurisé et j'ai terminé la cuisson encore une douzaine de minutes.

Et on laisse tout refroidir pendant un bon moment.

 

Après c'est un jeu d'enfant. Il suffit d'étendre la crême patissière sur le fond de tarte.

 Tarte aux fraises creme sur pate [500]

Ensuite, on dispose les fraises. Personnellement je les ai coupées en 2 et j'ai essayé de faire une disposition jolie à l'oeil. Comme il m'en restait encore pas mal, j'ai rajouté des morceaux de fraise là où je voyais la crème...

  Tarte aux fraises on dresse les fraises [500]

Pour terminer, j'ai mis dans une casserole 5 cuillérées à soupe de confiture de fraise (maison) Tarte aux fraises préparation sirop [500]avec un peu d'eau et j'ai fait chauffer en tournant régulièrement. Cela donne un truc épais que j'ai versé sur ma tarte à travers une passoire fine, pour que cela forme comme une gelée en refroidissant.

  Tarte aux fraises on verse sirop [500]

Et là, direction frigo pendant 2 heures au moins.

Résultat...vous voulez le savoir le résultat ????...eh eh...j'ai fait un tabac !

  Tarte aux fraises presque fini [500]

Seuls petits reproches que je me fais :

1) la crème patissière bien que très épaisse ne l'était pas assez et dégoulinait un peu. Prochain coup je mets de la gélatine ou de l'agar-agar

2) le sirop final a contribué à ce que cela se casse un peu la g...même sanction le prochain coup, gélatine ou agar agar pour éviter que cela imbibe tout.

Sinon il n'y a rien à changer !

Tarte aux fraises ds assiette [500]

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 07:02

Tarte Mirabelles Présentation [500]Je me suis impressionné !!!  Oui, je crois que je n'imaginais même pas être capable de faire une patisserie aussi géniale, et pourtant...

Tarte Mirabelles Jardin 1 [500] 

Au départ étaient...les mirabelles. J'ai planté un mirabellier il y a de cela pas mal d'années, et jusqu'alors, je n'avais jamais pu les manger véritablement. Tarte Mirabelles Jardin 2 [500]Entre les fois où il y a eu un coup de gel tardif, la coulure au moment de la floraison, pas de récolte ou si peu, et je ne mentionne Tarte Mirabelles Jardin 3 [500]même pas la fois où quelqu'un est venu voler TOUS les fruits de l'arbre !

Bref, les mirabelles, c'est un peu l'Arlésienne Tarte Mirabelles Jardin 4 [500]dans mon jardin, on en parle beaucoup et on en mange jamais.

 

Et puis, cette année, je peux dire que j'ai été gâté. Jamais l'arbre n'avait porté tant de beaux fruits. Les branches ploient sous la charge. Et tout ça naturellement...pasune once d'engrais, pas un seul produit de traitement quelconque. Ca pousse comme ça veut. Aujourd'hui, c'est moi qui en ai profité et de quelle manière !

 

Regardant de ci de là les recettes des uns et des autres, j'ai fait un petit mix. D'abord, j'avais décidé de faire une pâte sucrée.  (Hier j'ai publié la recette de la pâte sucrée que vous pouvez consulter ici) :  http://lacuisinedepapada.over-blog.com/article-pate-sucree-pour-faire-des-tartes-fantastiques-57687079.html

Tarte Mirabelles Mirabelles coupées [500] 

A cet instant il faut préparer les mirabelles. On les coupe en deux, on enlève les noyaux que l'on garde (vous allez comprendre après...)

Que fait on avec les noyaux ?...

  Tarte Mirabelles Papier + noyaux [500]

Quand la pâte est étalée, il faut d'abord la faire cuire "à blanc", recouverte d'une feuille de papier sulfurisé et c'est là que les noyaux entrent en action. Tarte Mirabelles pâte cuite à blanc [500]On les pose sur le papier sulfurisé, de cette manière la pâte ne gonfle pas !

Cuisson une quinzaine de mns à 200 °C. Là, on enlève la feuille de papier et on remet une dizaine de minutes à cuire. 

Tarte Mirabelles Garniture étape 1 [500] 

Pendant que cela cuit, on prépare une garniture :  On casse un oeuf que l'on mélange avec 50g de sucre en poudre. On ajoute alors 30 g de farine; on mélange à nouveau...puis 50 g de crème liquide et on touille encore. Tarte Mirabelles Garniture étape 2 [500]Là j'ai ajouté quelques gouttes d'extrait de vanille, et comme j'étais en forme, une petite rasade de kirsch. J'ai tourné et mis de côté.

 

La pâte avait cuit à blanc. J'ai retiré le papier sulfurisé, foutu les noyaux à la poubelle, et là, avant de monter mes mirabelles, j'ai pris soin de faire une petit mélange avec 30g de sucre en poudre et à peu près pareil de farine, et j'ai saupoudré tout le fond de pâteTarte Mirabelles saupoudrage [500] avec cela. Pourquoi ? Pour éviter que les fruits ne détrempent la pâte. Ce petit mélange va absorber le jus des fruits pendant la cuisson. Astucieux non ?

Tarte Mirabelles Installation mirabelles [500] 

Vient alors le moment de disposer les mirabelles. J'ai hésité à les mettre à l'horizontale ou à la verticale...du coup j'ai opté pour les deux ! J'ai commencé par mettre deux rangées à l'horizontale, côté peau contre la pâte. Tarte Mirabelles mirablles ttes disposées [500]Puis j'ai mis deux rangs où les mirabelles étaient verticales, avant de terminer avec le centre à l'horizontale.

Tarte Mirabelles on verse la garniture [500] 

Là, j'ai arrosé mes fruits avec la petite préparation liquide...et j'ai mis une nouvelle fois au four, toujours à 200 °C pendant 25 mns environ...enfin vous voyez quand les fruits commencent un peu à caraméliser c'est que c'est cuit ! Tarte Mirabelles elle est cuite [500]En fait, je me suis guidé à l'odeur pour arrêter. Que ça sentait bon !!!!!

 

Laissez refroidir...ajouter un peu de sucre glace sur le dessus....servez.

 

C'était extraordinairement bon. Une tuerie !!

Tarte Mirabelles ds assiette [500]

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 07:02

L'autre jour, ayant décidé de faire une tarte, je me suis dit qu'il fallait quand même que j'essaie de faire une pâte sucrée plutôt que d'acheter une pâte sablée ou brisée toute faite.

 

Bien m'en a pris !! C'était une grande première pour moi. Tarte Mirabelles pâte étape 2 [500]Je n'en avais jamais fait avant, mais je sais déjà que je vais en faire souvent désormais.

 

Pour faire cette pâte sucrée, c'est archi simple : on commence par mélanger 100 g de beurre mou avec 100 g de sucre glace. Tarte Mirabelles pâte étape 3 [500]Quand c'est bien homogène on ajoute un oeuf et un peu d'extrait de vanille liquide. Il faut bien touiller pour que tout semble à peu près unifié. Là, on ajoute 250 g de farine et on touille encore. C'est plus difficile, cela peine à former un bloc compact. On finit quelques secondes à la main (la chaleur de celle ci ramollit le beurre et permet une meilleure agglomération des ingrédients) Tarte Mirabelles pâte prête [500]et on "fraise" légèrement (fraiser = action d'aplatir un peu la pâte avec la paume de la main)

A partir de là, on met la pâte au frigo. Normalement on la met 1 ou 2h mais moi je l'ai mise pour la nuit.

 

 

Tarte Mirabelles (on fonce la pâte [500] 

 

Une fois qu'on la reprend, il faut la laisser un petit remonter en température (sinon ça fait comme un bloc) et commencer par étaler la pâte dans un moule. Mais pas facile...en fait, il faut l'étaler grossièrement avec un rouleau et prendre les morceaux pour les disposer dans le moule (la pâte sucrée ne se tient pas toute seule, elle est lourde et se brise. Mais en revanche on l'étale avec les doigts comme un jeu d'enfants). Ah oui, petit détail...le moule il faut le beurrer! 

 

Après, je préconise de faire une cuisson "à blanc" pendant une quinzaine de minutes à 200°C en recouvrant d'une feuille de papier sulfurisé qu'on lestera de quelques poids pour éviter que la pâte ne gonfle. Au bout des 15 mns, enlevez la feuille de papier sulfurisé, et remettez 10 mns supplémentaires (pour que le fond de pâte dore également) si vous n'avez plus besoin de faire cuire votre tarte et qu'elle doit juste être garnie sans avoir besoin de repasser au four. Sinon, suivez votre recette habituelle. 

 

 Essayez cette pâte, vous ne pourrez plus jamais faire de la pâtisserie avec autre chose !

Tarte Mirabelles pâte cuite à blanc [500]

 

 

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
13 septembre 2010 1 13 /09 /septembre /2010 07:02

Broye-du-Poitou-Presentation--500-.jpgContrairement aux apparences, ce titre n'annonce pas un sinistre fait divers dans la région Poitevine, mais une délicieuse recette locale d'une simplicité biblique à réaliser.

 

Je ne suis pas un cador des desserts, et quand il y en a un, tout simple, à ma portée, je n'hésite pas à le faire. Le Broyé du Poitou, c'est une espèce de sablé géant au bon goût de beurre, et qui se déguste merveilleusement au petit déjeuner, ou en accompagnement d'un café.

Broye-du-Poitou-Ingredients--500-.jpg 

Pour le faire, il faut des ingrédients de base :

 

125g de beurre mou

125 g de sucre en poudre

250 g de farine

Un oeuf (+ un jaune pour la dorure)

du sel

 

Mais comme j'aime bien adapter les plats que je cuisine, j'ai ajouté (mais chuttttt, il ne faut pas le dire ! ) un petit poil de rhum, et quelques gouttes d'extrait de vanille...ça ne peut pas faire de mal non ?

 

La réalisation ne demande que 5 minutes.

  Broye-du-Poitou-Beurre---sucre--500-.jpg

Primo, on met dans un saladier le sucre avec le beurre ramolli. Personnellement, j'ai mis du beurre salé, ce qui m'a évité d'ajouter du sel dans le deuxième étape. Broye-du-Poitou-etape-2--500-.jpgVous touillez avec une fourchette. Là, vous ajoutez l'oeuf + le sel (sauf si vous avez pris du beurre salé) et vous mélangez à nouveau.

C'est aussi à ce moment que j'ai mis la rasade de Rhum et l'extrait de vanille...

  Broye-du-Poitou-etape-3--500-.jpg

Puis, en une seule fois, ajoutez la farine, et touillez à nouveau. La pâte épaissit mais reste malléable.

 

Etalez à la main sur du papier sulfurisé sur une épaisseur d'environ 1 cm, et là vous avez le choix, soit de faire un gros broyé, c'est à dire un gros sablé (que vous casserez à la main ensuite pour le manger),Broye-du-Poitou-on-etale--500-.jpg soit d'en faire plusieurs de petite taille. J'ai opté pour la seconde solution, en prenant un cercle  et j'ai fait 3 sablés moyens, puis, réunissant ce qui restait de pâte, j'en ai fait un 4è un peu plus gros. Mais si mes emporte-pièce avaient été plus petits, j'aurais pu tout aussi bien faire une dizaine de petits gâteaux. Il n'y a pas de règle.

  Broye-du-Poitou-jeune-d-oeuf--500-.jpg

Dernière étape, on prend le 2è oeuf, on enlève le blanc, on ajoute un peu d'eau et avec un pinceau on étale.  Puis, pour la déco, on fait des petits dessins avec une fourchette sur le dessus de la pâte.

 

Ensuite, direction, four chaud (220 °C) pendant une quinzaine de minutes. (tout dépend de votre four. Il faut que cela dore bien d'une part, et ensuite, selon que vous ferez des petits modèles ou un seul gros broyé, le temps de cuisson peut être diminué ou augmenté).

Broye-du-Poitou-pret-a-enfourner--500-.jpg 

Ca sent super bon à la sortie du four !

 

Ensuite, il faut se faire une douce violence pour résister à croquer ça quand c'est chaud. Paradoxalement, ce n'est pas à ce moment là que c'est le meilleur. Il vaut mieux bien laisser refroidir. Vous m'en direz des nouvelles !!

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 07:02

Petite-compote-estivale-Presentation--500-.jpgL'été est propice à toutes les détentes, certes, mais ce n'est pas une raison pour ne se nourrir que d'amour et d'eau fraiche !

 

D'abord l'eau fraiche, cela favorise les angines. Et un ami à moi, du côté de Marseille m'a dit qu'en plus cela faisait rouiller. Donc, j'ai opté pour quelque nourriture substantielle.

 Petite-compote-estivale-retour-du-marche--500-.jpg

Oh...ce n'était que quelques fruits, glânés ça et là, sur les étals des gens du coin où je suis allé passer mes vacances, et hormis le plaisir de partager avec vous une petite recette toute simple, il n'y a pas de quoi fouetter un chat non plus.

 Petite-compote-estivale-etape-1--500-.jpg

Donc, ce jour là, sur le marché, il y avait une sorte de braderie sur des pommes. J'aurais dû prendre la photo du vieux paysan qui les vendait, pour illustrer la bonhommie des fruits, mais je n'avais pas mon appareil avec moi.

 

Et puis, en fin de marché on fait toujours quelques bonnes affaires. Un autre marchand nous a littéralement bradé une cagette d'abricots qui étaient bien avancés, on tenait donc les armes du crime à venir !

 Petite-compote-estivale-etape-2--500-.jpg

Confiture pomme/abricot...pas courant, plutôt un essai, et c'est Madame qui a réalisé cet essai. Pour la seconde fois sur ce blog, je me suis contenté de la regarder faire et j'ai pris les photos. Cette recette est donc la sienne. 

 

Après, cela va tout seul...il suffit d'éplucher les pommes, les épépiner, oter les noyaux des abricots, et mettre le tout dans une grande casserole avec un soupçon d'eau et un autre soupçon de sucre de canne...(avec tous ces soupçons, ca va finir par faire une recette policière !!)

 

On met doucement à chauffer en couvrant, et on remue de temps en temps.

 Petite-compote-estivale-on-mixe--500-.jpg

Les fruits se délitent, et se transforme un peu en purée mal dégrossie.

 

Un petit coup de mixer quand c'est cuit (comptez 40 mns au bas mot quand vous couvrez) et laissez refroidir avant de savourer.

 

En plus, vous avez déjà mangé 2 des 5 fruits/légumes que la pub vous recommande de manger chaque jour !

Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article
9 avril 2010 5 09 /04 /avril /2010 07:02
COOKIES-au-chocolat--tetelle---500-.jpgMa fille adore la patisserie (qui est un peu mon point faible en cuisine, je dois l'avouer)

A force de me voir faire des recettes que je mets sur ce blog, elle a eu l'idée d'en faire autant et me faire la surprise ! Manque de pot, elle n'a pas pensé à faire des photos des différentes étapes de la préparation...du cop j'ai essayé de rattrapper le coup en faisant la photo finale, mais pour le reste il va falloir imaginer.

Elle m'a dit qu'elle s'est inspirée d'une recette qu'elle a trouvée sur un blog et l'a recopiée.

Les ingrédients :
150 g de beurre
2 oeufs
150 de sucre en poudre
300 g de farine
1 pincée de sel
de la vanille
200 g de pépites de chocolat noir
1 sachet de levure chimique


Faire fondre le beurre. Une fois réalisé, ajouter en un même temps le sucre, les oeufs et la vanille. Tourner et unifier.
Puis, ajouter progressivement la farine et la levure, puis la pincée de sel, et enfin le chocolat.

Mettre une feuille de papier sulfurisé sur une plaque allant au four, déposer des petits tas sur la feuille (en les espaçant un peu pour éviter qu'ils ne se collent entre eux.
Faire cuire une dizaine de minutes à four chaud (à peu près 180°C) et surveiller. Quand cela roussit c'est que c'est cuit !

J'ai goûté...c'est délicieux !  Un seul petit truc..il y avait des petits morceaux noirs un peu durs...j'ai demandé à ma fille ce qu'elle avait mis comme chocolat pour que cela soit dur à mastiquer par moments. Elle m'a répondu ingénument : "ah ben ça c'est pas du chocolat, c'est de la vanille !" 
Devant mon air interloqué elle a ajouté "Ben oui, j'ai coupé en petits morceaux les bâtonnets !"

Sacrée gamine !!
Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article