Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 14:37
J'ai fait une surprise à mes deux loupiots. Ils adorent la patisserie et particulièrement les forêts noires que je leur fais de temps en temps. Alors c'est décidé, cet après midi je leur en ai fait une pour qu'ils trouvent ça en rentrant du lycée.

On croit toujours que ce genre de dessert en très compliqué, mais pas du tout. En tout cas, voilà comment je m'y suis pris:

J'ai commencé par mettre la moitié du bocal des griottes au sirop dans un bol, en enlevant le sirop, et en ajoutant un alcool de cerise ou du kirsch selon ce que vous avez, histoire que les griottes s'imbibent d'alcool.

J'ai aussi rapé un peu plus de 100g de chocolat noir sur une râpe à gros trous pour faire des copeaux, que j'ai réunis dans un bol et mis au frais le temps que je fasse la suite. Puis je me suis attaqué à la génoise.

D'abord, les ingrédients:
Pour cette génoise : 4 oeufs, 125 g de sucre poudre, 110 g de farine, 15 g de cacao pur VAN HOUTEN, 1/2 sachet de levure, une pincée de sel.

Pour le reste de la préparation, il faut : un bocal de Griottes au sirop, 2 bombes de chantilly, des cerises confites, une tablette de chocolat noir (que l'on a râpé), de l'alcool de cerise ou du Kirsch.


On sépare les blancs des jaunes. On monte les blancs en neige, très fermes, en ajoutant une pincée de sel, et on réserve.
Avec les jaunes, on met le sucre en poudre, et on touille...(je commence à la fourchette, et je finis avec le batteur) jusqu'à ce que le mélange "blanchisse".
Ensuite, on ajoute en même temps la farine, le cacao en poudre, et la levure. On mélange le tout. Cela forme un appareil un peu épais.

A ce moment là, on ajoute une 1ère cuillère de blancs en neige que l'on incorpore sans ménagement, en la brisant  et en touillant fortement, histoire de ramollir la consistance de la pâte constituée à partir des oeufs/Sucre/Farine etc...

Les cuillérées suivantes doivent être incorporées beaucoup plus délicatement, en enveloppant avec la fourchette les blancs en neige, et en faisant retomber dessus la pâte. Ce faisant, les blancs en neige s'incorporent très bien, et restent volumineux.

On met la préparation dans un moule à manqué (rond) , et on enfourne dans un four préchauffé à 190°C pendant une vingtaine de minutes. La préparation a plus que doublé de volume quand on la sort du four.

Là, il faut aller assez vite tant que le volume est présent, et, habilement, avec un couteau à longue lame, après avoir démoulé le gâteau, on découpe celui ci en 3 étages relativement égaux que l'on met séparément à refroidir.


Pendant que cela refroidit, on égoutte les griottes mais on conserve le sirop imbibé d'alcool, et on rajoute un peu de sucre de canne liquide, et on touille un peu.
Cette préparation va nous servir une fois que les 3 disques de gâteau auront refroidi.

On commence donc par imbiber le premier disque avec quelques cuillérées de la préparation, puis on badigeonne d'une crème chantilly (que j'achète toute prête en bombe) ce premier étage, et on dispose des griottes de ci de là.


On recouvre alors avec un deuxième disque de gâteau, on imbibe à nouveau avec quelques cuillérées de mélange sirop/sucre liquide/alcool, on remet plein de chantilly, et on finit les griottes en les disposant comme on a envie.


Avant de disposer le 3è disque de gateau, on imbibe celui ci du reste du mélange de sirop/Sucre liquide/alcool pour que la face que l'on vient d'imbiber soit en contact avec les griottes que l'on vient d'ajouter.
Sur la face vierge qui constitue le dessus du gâteau, on ajoute encore plein de chantilly !


On met aussi de la chantilly sur les côtés du gateau, et on l'étale délicatement avec un couteau pour que cela donne un aspect lisse.

Là, on prend les copeaux de chocolat qu'on avait maintenus au frigidaire, et avec la main on projette ceux ci sur les côtés du gâteau, puis sur le dessus. Cette forêt blanche devient ainsi noire !

Ultime raffinement, on fait des petites noisettes de chantilly sur le dessus du gâteau désormais couvert de copeaux de chocolat noir, et sur chaque noisette, on rajoute des cerises confites.

On peut le déguster aussitôt, mais il sera encore meilleur en ayant passé deux heures au frigidaire.


Qu'en dites vous ?
Repost 0
Published by papada - dans Desserts
commenter cet article