Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 07:00
Une escalope de porc, ce n'est pas courant. C'est semblable, en taille, à une escalope de veau, mais dans le porc, c'est un morceau situé à moitié dans le jambon, et à moitié dans le...filet (je crois).

Donc, pas un truc à faire cuire des heures !

La sauge est l'amie du porc, essayez d'en mettre à chaque fois que vous cuisinez cette bestiole, vous vous en féliciterez.


Ce soir, j'ai donc fait cuire mes 4 escalopes à feu assez vif dans un peu d'huile d'olive, et j'ai saupoudré immédiatement de sauge avant de mettre sel et poivre.
Au bout d'une bonne minute, j'ai tourné, remis un peu de sauge et laissé cuire une bonne minute encore. Ca a commencé à "attrapper".


J'ai un peu réduit le feu, déglacé avec une rasade de vin blanc, puis j'ai ajouté du Roquefort (à peu près 40 grs) que j'ai laissé fondre doucement dans la poele (feu mini à partir de là) après avoir couvert.

2 minutes plus tard, j'ai ajouté un peu de crème liquide, et j'ai encore couvert pendant 3 mns.


J'ai servi cela avec du Quinoa que j'ai fait cuire tout simplement dans de l'eau que j'avais aromatisée avec de l'eau de rose (essayez cela donne un bon petit goût) et un bouillon de légumes en poudre.

Tout simple, hyper facile, et bien goûteux.
 
Repost 0
Published by papada - dans viandes
commenter cet article
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 07:00
Il y avait du très beau filet de veau, et je me suis demandé comment j'allais pouvoir le préparer.
Un peu de cogitation et j'ai fini par imaginer quelque chose d'assez sympa .

Jugez en plutôt...

J'ai mis une grosse cuillère de farine, à laquelle j'ai ajouté une cuillère de curry, et une cuillère de gingembre en poudre, du sel et du poivre.

J'ai débité mn filet de veau en petits pavés d'une épaisseur d'un bon centimètre, et j'ai roulé ces grenadins dans le mélange farine+épices.
Puis, j'ai mis un mélange huile/beurre dans une poele et j'ai jeté les grenadins à feu moyen/fort, à peu près 3 minutes de chaque côté, le temps que cela les fasse un peu dorer/griller.

Pendant ce temps, j'ai épluché 2 belles échalotes que j'ai détaillées en fine lamelles, et j'ai aussi préparé un mélange de 20 cl de fond de veau (en poudre) et 20 cl de jus de veau lié (en poudre aussi) que j'ai porté à ébullition pendant que les grenadins cuisaient.

Une fois ceux ci cuits, j'ai oté les grenadins,et ajouté un bon verre de rhum dans la poele, puis j'ai mis à flamber. Une fois les flammes éteintes, j'ai ajoutés les échalotes, et le fond de veau/jus de veau, et j'ai mis le tout à réduire une dizaine de minutes sur un feu plutôt doux.

Ce qui m'a laissé le temps de prendre 2 tomates, de les coupe en tranches de moins d'1 cm, de vider les graines et le jus, et de débiter les morceaux en tout petits cubes.

Pendant ce temps, dans la poele, cela avait suffisamment réduit. J'ai rajouté une petite rasade de crème liquide, touillé ce qu'il fallait, et incorporé les petits dés de tomates fraiches.
Puis j'ai remis les grenadins que j'avais écartés, histoire qu'ils réchauffent un peu, et les ai badigeonnés de cette sauce .

Pour accompagner, j'avais préparé le plus simplement du monde des fèves fraîches (j'en avais acheté un bon kilo) que j'avais épluchées en 2 temps, le premier d'entre eux consistant à les écosser comme le ferait de petits pois, le second étant consacré à enlever la petite pellicule qui recouvre la fève elle meme. Cela n'a l'air de rien, mais pour ça j'ai mis plus de temps que pour toute la préparation (plus d'une heure !!!)
Ces fèves, je les ai jetées dans une eau bouillante aromatisée aux herbes et d'un bouillon de légumes pendant une dizaine de minutes.

J'avais aussi fait une poélée de champignons de Paris (champignons en boite) que j'ai fait revenir pratiquement à sec, comme si j'allais les braiser.

Au bout d'un moment, quand ils ont coloré, j'ai ajouté un peu d'ail en poudre, du sel et du poivre et basta.

J'ai servi le tout en garniture.  C'était très bon.

Beaucoup de goûts différents qui se rejoignaient dans l'assiette.

Une bonne trouvaille et un plat original !
Repost 0
Published by papada - dans viandes
commenter cet article
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 21:38
De temps en temps je fais des plats en marinade. Rarement, mais c'est un tort. Faut dire que je cuisine davantage à l'inspiration qu'en prévoyant 48h avant.

Donc, je me suis dit qu'un civet de porc pouvait être sympa. Je dis civet, mais comme je n'ai pas de sang frais de porc, cela ressemble davantage à une daube. Peu importe, seul le résultat compte !

J'ai préparé la chose ainsi : Dans un grand saladier, j'ai mis les morceaux de porc et un poireau coupé en petits carré, 3 carottes coupées en petits dés, une tête d'ail, des lardons fumés, des herbes de Provence, du poivre, des clous de Girofle, des oignons, du sel. Bref, rien que du classique.
J'ai pris 2 btles d'un vin du Rhône pour faire la marinade, ainsi qu'un petit verre de vinaigre.

Ca a mariné pendant 2 jours. De temps en temps j'allais remuer.

Et puis, voilà comment j'ai procédé : Dans un faitout, j'ai mis un peu d'huile d'olive, et j'ai fait revenir tous les morceaux de porc pendant quelques minutes. Une fois fait, j'ai fariné, touillé, puis j'ai rajouté toute ma marinade avec les légumes, et j'ai laissé mijoter pendant une heure et demie.

Ca sentait très bon dans la maison ! Dans l'assiette ce n'était pas mal non plus. Et les gousses d'ail s'étaient légèrement confiturées , un régal !

Tout avait bon goût, mais je pense que cela sera encore meilleur demain.

C'est le genre de plat qu'il faut laisser longuement mijoter, car c'est toujours meilleur quand c'est réchauffé.
Repost 0
Published by papada - dans viandes
commenter cet article
24 février 2009 2 24 /02 /février /2009 08:00
Tiens, du filet mignon, pourquoi pas...
Comment allais-je pouvoir préparer les 2 filets qui m'avaient tapé dans l'oeil ?  Un poil de réflexion et hop, exécution !

Pas besoin de faire compliqué.
J'avais une pâte feuilletée qui languissait dans le frigo, j'ai repéré un petit bocal de tapenade et j'ai vu la solution qui se profilait.

Donc, j'ai déroulé la pâte, installé le filet mignon, pris un couteau, et ouvert le filet assez largement pour y mettre la tapenade. ensuite j'ai un peu poivré (pas salé car la tapenade l'est suffisamment) et replié la pâte pour emprisonner la viande garnie. Un jaune d'oeuf au fond d'une tasse, un pinceau de cuisine, j'ai barbouillé la pâte, et direction le four, à 220°C pendant une quarantaine de mns.

Résultat joli à voir n'est-ce pas?

Et du niveau archi basique. Pas besoin de s'y connaitre en cuisine pour faire ça.



L'autre filet, je l'ai débité en tronçons, que j'ai mis à revenir dans un mélange beurre et huile, à feu assez vif, le temps de colorer chaque face après avoir saupoudré d'herbes de Provence et d'une peu de sel/Poivre. J'ai enlevé les filets,que j'ai mis de côté, vidé le mélange huile/beurre qui avait cuit vivement, et j'ai remis la poele à feu tout doux, en mettant une grosse rasade de crème liquide, et en pressant plusieurs gousses d'ail.
J'ai laissé mijoter peut-etre 5 mns le temps que cela s'unifie. Après il faut remettre les tronçons qu'on avait enlevé (je fais cela pour ne pas qu'ils cuisent trop sinon cela se dessèche et c'est moins bon), et les tourner une ou deux fois pour qu'ils s'imprègnent de la crème d'ail. On sert. C'est tout simple et drôlement bon !

Au goût j'ai personnellement préféré les tronçons en crème d'ail, mais l'autre préparation n'était pas mal du tout non plus. Faites votre choix. Nous ce soir, on n'a pas choisi du tout, on a eu les deux !

Bon, je reconnais que pour la déco et la présentation ce n'est pas mon point fort...
Repost 0
Published by papada - dans viandes
commenter cet article