Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La cuisine de Papada
  • : Papada c'est pour dire Papa d'Amour ! C'est comme ça que mes enfants m'appellaient quand ils étaient plus petits et que je leur préparais plein de petits plats inventifs pour leur faire plaisir. Ils ont grandi mais ils adorent toujours mes petits plats ! Alors pourquoi ne pas vous faire partager mes trouvailes ou mes grands classiques ?
  • Contact

Recherche

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 09:31

 

Veloute-cepes-ds-assiette--500-.jpg 

Ouh la la...j'en vois déjà qui salivent !

 

Eh oui, dans le sud de la France, on a un superbe été indien et comme il est tombé de bonnes pluies à quelque temps d'intervalle, le résultat a été...une cueillette de champignons comme je n'en avais jamais vu !Cèpes 1 [500]

 

C'est très simple, il suffisait de s'aventurer un peu dans les bois et on tombait fatalement sur des champignons magnifiques, et d'un état sanitaire exceptionnel.

Cepes-2--500-.jpg

 

Voici ce que j'ai ramassé en à peine une heure, dans un bois où je suis allé pour la première fois à ce sujet, c'est vous dire !!

 Cepes-3--500-.jpg

Bref, devant cette avalanche de champignons il me fallait faire quelque chose. Bien sur j'ai fait une poélée de cèpes frais, avec un peu d'ail...mais il en restait tellement...que faire ?

 

L'idée m'est venue d'un velouté de cèpes, et je m'y suis pris de la manière la plus simple qui soit, vous allez pouvoir en juger :

 Cepes---oignons-bis--500-.jpg

Mettez à suer un ou deux oignons dans un peu d'huile d'olive pendant que vous rincez les cèpes et les débarrassez des petites saletés qu'il peuvent avoir (débris de feuille, terre etc...)

 

Vous pouvez même les nettoyer à grande eau dans ce cas car comme ils vont ensuite cuire dans de l'eau, même s'ils se gonflent un peu de celle ci ce n'est pas grave (alors que quand on les prépare à la poèle c'est plus gênant).

 Cepes-dans-marmite--500-.jpg

Ensuite ?  Ben...vous les coupez en gros morceaux et les faites revenir avec l'oignon qui finit de suer, et vous ajoutez de l'eau.

 

Pas trop, il faut juste que cela recouvre pour ne pas trop diluer le goût.

 Cepes-ds-marmite-suite--500-.jpg

Bien sur, vous mettez du sel, du poivre, et j'ai même mis de l'ail en poudre pour relever le goût, ainsi qu'un peu de noix de muscade.

 

Là, feu maxi, on laisse bouillonner un gros quart d'heure, d'ailleurs, l'eau réduit et concentre les goûts.

 

Une fois ce temps écoulé, j'ai mis de la crème liquide (pour donner le côté velouté) et j'ai mixé longuement.

 veloute-cepes-on-mixe--500-.jpg

Voilà, c'est terminé, et c'est délicat en goût, tout en finesse.

 

Le cèpe frais n'a pas la même puissance que le cèpe sec et réhydraté. C'est un peu comme la morille, c'est meilleur quand c'est séché, ne me demandez pas pourquoi...

 

En tout cas je me suis bien régalé, et cela m'a donné de reprendre contact avec ce blog que j'ai un peu délaissé ces derniers temps.

 

Va falloir que je me ressaisisse !

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
24 septembre 2011 6 24 /09 /septembre /2011 23:20

Taboule-de-quinoa--ds-assiette---500-.jpgBen voilà...ça m'a pris comme ça, l'envie d'innover un tantinet et d'essayer le taboulé avec une variante?

 

A la place de la semoule, j'ai mis du quinoa.

 

Alors, pour ceux qui n'ont pas la couleur et qui en savent pas ce qu'est le quinoa, eh bien c'est une sorte de céréale aux vertus intéressantes, que l'on peut servir comme accompagnement  de ce que vous voulez.

 

C'est plutôt neutre comme goût, donc cela s'accommode bien avec tout ce qui est censé exalter les arômes, et forme un bon support, un peu comme les pâtes.

 Taboule-de-quinoa-le-quinoa--500-.jpg

Bref, j'avais fait du quinoa (pour ceux qui ne savent pas comment faire, vous mettez un peu de graines de quinoa dans une casserole, vous recouvrez d'à peu près 3 fois le volume d'eau et vous mettez à bouillir. Quand ça bout vous comptez entre 15 et 20 mns, le temps que l'eau soit absorbée. et vous égouttez si vous avez mi trop d'eau, sinon, vous avez l'oeil et vous avez mis juste ce qu'il fallait d'eau et en arrêtant vous laissez 3 ou 4 mns le temps que cela finisse d'absorber le léger surplus) et comme il m'en restait j'ai décidé de l'apprêter en taboulé.

 

Pas besoin d'être sorcier pour réussir un truc comme ça.

 Taboule-de-quinoa-la-garniture--500-.jpg

J'ai pris 2 échalotes, 2 petits poivrons "marseillais", un vert, un orange, et de la menthe fraiche.

Manque de pot, je n'avais plus de tomates ! mais ce ne fut pas grave, car très bon quand même.

Taboule-de-quinoa-etape-1--500-.jpg 

Donc, vous coupez en tout petits morceaux vos échalotes, vous tailladez vos poivrons pour en faire de très fines lanières, et pour finir, vous ciselez des feuilles de menthe.

 

Comme il ne faut pas être ingrat, , mettez du jus de citron (ou du vinaigre si vous préférez), du sel du poivre, de l'huile d'olive, éventuellement des petits raisins secs, et vous mélangez le tout.

 Taboule-de-quinoa-etape-2--500-.jpg

Là, vous servez !

 

Comme j'ai mis beaucoup d'amour dans ce petit plat tout simple, je l'ai dressé à ma façon. Il vous plait comme ça ?

 

 

En tout cas ce fut un régal tout simple.

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 07:02

Fleurs-de-courgettes-farcies-presentation--500-.jpgAh...S'il y a bien une entrée délicate et raffinée que j'adore, ce sont les fleurs de courgettes ! Esthétiquement, je trouve que c'est magnifique, et gustativement, cela peut atteindre l'excellence.

 

Généralement, les gens les préparent en beignets. Mais j'ai eu envie de les faire d'une autre manière, en les farcissant, simplement à cru.

Fleurs-de-courgettes-farcies-les-fleurs--500-.jpg 

Il faut dire qu'elles m'avaient fait de l'oeil sur un étal de marché et que je me suis aussitôt dit qu'elles allaient regretter cette provocation !   Vous remarquerez sur la photo, que ces fleurs ne possèdent pas la petite courgette au bout...pour la bonne raison que ce sont des fleurs mâles ! Les fleurs femelles sont celles qui possèdent la petite courgette, mais elles sont moins grandes. Pour les courgettes farcies il faut mieux les fleurs mâles.

 

Fleurs-de-courgettes-farcies-ingredients-farce--500-.jpg

J'ai eu l'idée d'une farce aussi simple que parfumée, et j'ai acheté de la brousse fraîche.

J'avais aussi dans un coin du frigo, un bocal de purée de basilic à l'huile d'olive, et dans un autre recoin il me restait des oeufs de saumon...

 

Vous devinez la suite ?

 

Ben oui...elle est simple la suite. Fleurs-de-courgettes-farcies-farce-et1--500-.jpgOn commence par mettre la brousse dans un grand bol, on ajoute de la purée de basilic, du sel, du poivre, un jus de citron et on touille pour essayer de faire quelque chose d'homogène.

Une fois que c'est fait, on ajoute les oeufs de saumon, et on mélange plus délicatement (pour ne pas les broyer).

Fleurs-de-courgettes-farcies-et2--500-.jpg 

Vient alors la partie la plus délicate. Normalement, il faut une poche à douille, que l'on remplit de la préparation, et, en ouvrant délicatement les fleurs de courgettes, on les farcit avec.

Seulement voilà...comme un nigaud, j'ai été incapable de remettre la main sur la poche à douille et ses embouts...il faut dire que je m'en sers une fois tous les...

 

Alors, j'ai eu l'idée astucieuse, de prendre une feuille de papier sulfurisé, que j'ai repliée en 2, pour lui donner davantage de rigidité, puis, j'ai fait un cône que j'ai tenu dans ma main. Avec une paire de ciseaux, j'ai coupé le bout (pour laisser passer la préparation) et j'ai rempli en plusieurs fois mon cône, pour remplir les fleurs de courgettes. Ca a bien marché !

 

Le résultat, vous l'avez sous les yeux. C'est beau et bon à la fois ! Même très bon, on peut le dire.

Fleurs-de-courgettes-farcies-ds-assiette-bis--500-.jpg

 

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 09:31

salade-coeur-de-boeuf-Presentation--500-.jpgAvez vous remarqué, comme moi, que dans la vie, les choses les plus simples sont presue toujours les meilleures ?

Si oui, alors vous allez adorer la recette du jour...

 salade-coeur-de-boeuf-ds-jardin--500-.jpg

Au départ c'est archi simple...quelques tomates "Coeur de Boeuf" de mon jardin.

Attention, de la vraie "coeur de boeuf". Ce nom commercial est désormais utilisé pour désignersalade-coeur-de-boeuf-gros-plan-jardin--500-.jpg un tas de tomates un peu grosses qui se servent de ce nom comme d'une locomotive.

 

Mais la vraie "Coeur de boeuf" pour la reconnaitre c'est archi simple...elle a la forme du coeur !

 

C'est vous dire combien il est facile de la préparer avec amour !!

 

Alors, j'ai joué les paysans en allant cueillir quelques tomates que je cultive tranquillement, sans traiter quoi que ce soit. Il n'y a absolument salade-coeur-de-boeuf-tomates--500-.jpgaucun produit si ce n'est la rosée du matin, la poussière du jour, et les effets bénéfiques des rayons du soleil.

 

A partir de là, je les apprête de la manière la plus simple et la plus sublime qui soit :

 

On les tranche, les arrose d'un jus de citron (je préfère cela au vinaigre car cela préserve mieux le goût), un beau filet de la meilleure huile d'olive qui soit, sel poivre...salade-coeur-de-boeuf-ail--500-.jpget puis, j'épluche deux gousses d'ail que je presse avec l'ustensile adapté, avant de parsemer de salade-coeur-de-boeuf-basilic--500-.jpgfeuilles de basilic (celui là je ne le cultive pas, désolé...) dont le bouquet s'épanouit dans un pot, certes, mais au soleil.

 

Après, il suffit juste de savourer. C'est monstrueux tellement c'est bon !!!!!!!!!

 

Franchement, vous n'êtes pas un peu jaloux là ?

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
26 juillet 2010 1 26 /07 /juillet /2010 07:02

Avocrabe-Presentation--500-.jpgLe titre résume bien tout ce qu'on peut imaginer d'un tel plat.  C'est l'alliance, subtile, forcément subtile!, de l'avocat et du crabe.

 

Un truc bien de saison, et rafraichissant à souhait.

 

Comment s'y prendre ? Eh bien, suivez le guide !

 

Primo, prendre des avocats murs comme il le faut. Ouvrez les en deux, sans les éplucher, et otez le noyau central.

 

Faites couler un jus de citron aussitôt pour éviter que les avocats noircissent, ce qui vous laisse le temps de préparer la suite.

 Avocrabe-epluchage-pamplemousse--500-.jpg

Prenez un pamplemousse rose, et découpez le de manière à pouvoir sortir les quartiers de pulpe, c'est à dire en tranchant régulièrement dans l'écorce et en entamant un petit peu la pulpe. Une fois votre pamplemousse débarrassé de sa peau,Avocrabe-quartiers-pamplemousse--500-.jpg avec une pointe de couteau fine, faites glisser celle ci à ras des petites peaux intersticielles et vous aurez tous les quartiers de puple qui viennent tout seul !

En plus, cela va rendre un peu de jus, que vous allez conserver pour la suite.

 Avocrabe-le-crabe--500-.jpg

J'ai ouvert 2 boites de crabes (miettes et pinces) que j'ai mises à égoutter, après les avoir rincées (le produit de conservation n'est pas forcément intéressant ni digeste !)

 

Une fois fait, ajoutez de la mayonnaise, Avocrabe-la-garniture--500-.jpgun peu de jus de citron, un poil de Tabasco, du poivre, et, le jus du pamplemousse qui a coulé pendant que vous otiez les quartiers.

 

Tournez bien le tout pour faire une sorte de préparation homogène.

 

Avocrabe-on-dresse--500-.jpgA partir de là, dressez dans un plat quelques jolies feuilles de salade, posez les avocats dessus, salez et poivrez, ajoutez alors la garniture de crabe/Mayonnaise/jus de pamplemousse, à l'endroit où le noyau se trouvait, et décorez avec des quartiers de pamplemousse.

 

Servez...c'est très frais et vraiment sympa en cette saison.

 

Avocrabe-ds-assiette--500-.jpg

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
11 juillet 2010 7 11 /07 /juillet /2010 21:19

TABOULE-Presentation--500-.jpgEn ces temps de fortes chaleurs, on cherche des plats rafraichissants. Il m'est venu l'idée de faire un Taboulé. c'est bien de saisons, et j'adore ça depuis toujours.

 

En plus ça n'a pas l'air sorcier à faire, sans parler que j'ai désormais mes ciseaux magiques...

 

J'ai donc TABOULE-les-ingredients--500-.jpgpris un sachet de 500 grs de semoule de couscous. J'ai pris de la semoule complète, tant qu'à faire.

 

Sur la notice, ils disent qu'il faut mettre le même volume en eau que le volume de couscous. Donc, j'ai pris 500 ml d'eau que j'ai mise à chauffer, avec un peu de gros sel, et une rasade d'huile.

 

Ayant versé le contenu du sachet de semoule dans un saladier approprié, une fois l'eau au bord de l'ébullition, j'ai mis celle ci sur la semoule et j'ai touillé légèrement avant d'attendre 5 mns, pour que toute l'eau soit absorbée par les grains, et que cela gonfle un peu.

 TABOULE-etape-1--500-.jpg

Là, il faut passer l'épreuve de la fourchette.

 

Comment ça vous ne connaissez pas ??????  Ben, l'épreuve de la fourchette consiste en fait  à égréner la semoule. On passe la fourchette sur les grains, comme on le ferait d'un peigne, et ce faisant, on détache délicatement les grains qui se sont un peu agglomérés.

 

Du coup, la semoule double de volume car cela introduit un peu d'air entre les grains, et permet de ne pas avoir une espèce de truc compact immangeable.

 

A partir de là, on arrive au côté le plus sympa.

 TABOULE-etape-2--500-.jpg

Primo, j'ai pris un oignon, et après lui avoir enlevé la couche extérieure, j'ai tranché celui-ci en fines lamelles, puis je me suis emparé des ciseaux magiques (voir article récent intitulé "CISEAUX MAGIQUES") et j'ai pu faire de fins morceaux de cet oignon.

J'ai continué de la même manière avec une jolie tomate.

 

Des 3 poivrons que j'avais, (un jaune un vert et un rouge) j'ai pris TABOULE-etape-3--500-.jpgenviron un tiers de chaque, et là aussi, d'abord découper en fines bandelettes, puis les ciseaux magiques sont entrés en action.

 

Enfin, j'ai coupé 2 citrons que j'ai pressés et mis le jus dans le saladier. Dernières touches, avec le basilic et surtout le bouquet de menthe fraiche dont j'ai pris quelques branches seulement, et rebelote les ciseaux magiques.

 

A l'arrivée, on a tous les légumes et herbes découpés en petis morceaux, et il ne reste plus qu'à touiller, en ajoutant tout de même au passage un peu d'huile d'olive.

 

On rectifie l'assaisonnement avec le sel et le poivre, et on touille encore.

 

Là, il faut mettre au frigo. Le mieux c'est d'attendre une nuit, comme ça c'est très frais et en plus tous les parfums sont bien mélangés.

 

Nous on avait trop faim, et il n'a patienté que 2h au frigo.

 

Tout le monde s'est jeté dessus, et j'ai reçu les félicitations du jury !

 

Seul petit truc que j'ai oublié : des raisins secs.

Ca sera pour le prochain coup.

 

TABOULE-ds-assiette--500-.jpg

Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 12:25
avocat-surprise-Presentation--500-.jpgVoilà une petite recette simplissime mais qui a le grand mérite de s'avérer délicieuse, donc je ne résiste pas au plaisir de vous la livrer.

J'avais deux avocats mûrs à souhait, ce qui est quand même la base pour cette recette, parce que les avocats pas murs, bonjour !

J'ai pris les ingrédients suivants que je vous mets en photo :
avocat surprise ingrédients [500]
une grosse boite de miettes de thon, 1/2 citron, de la sauce rouille de chez Benedicta, elle est délicieuse et très relevée, personnellement je me régale avec. Je précise que je n'ai absolument aucun partenariat avec quiconque. je cite cette marque parce que c'est celle dont je me sers, mais si vous trouvez une autre équivalente et aussi relevée, ne vous gênez pas.

Après, c'est un jeu d'enfant ! Vous ouvrez la boite de thon, et égouttez soigneusement l'huile, et quand c'est fait vous mettez cela dans un bol. vous ajoutez le jus du 1/2 citron, 2 ou 3 cuillères de sauce rouille, et vous touillez. Ca va faire une pâte un peu bizarre, mais très goûteuse. Ne salez pas ! Poivrez si vous voulez.
avocat surprise la garniture [500]
Ouvrez les avocats dans le sens de la longueur et otez délicatement le noyau. Ne les épluchez pas, la peau va vous permettre de les poser tels quels dans l'assiette. versez quelques gouttes de jus de citron sur la chair découverte pour éviter qu'elle ne noircisse (ça arrive très très vite avec les avocats) et versez dans le trou formé par le noyau oté, une partie de la préparation.avocat surprise on les coupe en 2 [500]

Servez ! Ca se mange à la petite cuillère, et la peau que vous avez laissée permet de bien racler toute la chair.

C'est simple mais délicieux.
Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 07:00
Il y a des jours comme ça, on ne sait pas pourquoi, on part d'un truc et on atterrit sur quelque chose qui ne nous serait jamais venue à l'esprit.
Je me suis rendu dans un magasin oriental pour acheter du thé vert, et en revenant vers la caisse, je vois de beaux sachets de pistaches décortiquées...ça m'a donné envie (parce que  décortiquer les pistaches, bonjour !)
Donc j'ai acheté un gros paquet de pistaches et ensuite je me suis dit : mais que vais je pouvoir faire avec ?

Les pensées ont tourné dans ma tête...et au bout d'une longue réfléxion, je me suis dit qu'une terrine à base de viande pouvait être une vraie bonne solution.

Seulement voilà, une viande trop maigre ce n'est pas ce qui est indiqué pour faire une terrine, et une viande grasse cela me rebute un peu...

En plus, je n'ai pas de hachoir, donc ma seule solution c'est le mixer.
En regardant dans les rayons de la grande surface du coin, j'ai vu des morceaux de blanquette dans le collier et je ne sais plus quoi, et je me suis dit que cela pouvait être un bon compromis...il y a un peu de gras, mais pas trop.

Alors j'ai  pris cela. (il y en avait 750 grs)
Et puis, pour donner du goût, j'ai aussi pris 2 gros oignons. Le reste devait aller tout seul.

Donc, j'ai commencé par éplucher et mixer mes oignons, le temps de chialer comme une madeleine.
Quand j'ai voulu mettre mes morceaux de blanquette, ce fut la "cata" ! En effet, le mixer ne parvenait pas à les entailler !!!
Donc, il a fallu que je me tape le découpage en petis cubes avant de les remettre dans le mixer, et là ça a marché. J'ai laissé longtemps tourné, et au bout de 3 mns j'ai ajouté 3 oeufs, et de la crème liquide (juste un peu pour donner de l'onctuosité...) du sel et du poivre, et j'ai laissé tourner encore 30 secondes.

Après, j'ai beurré un moule à cake, et j'ai disposé une couche de la préparation dans le fond du moule beurré. puis j'ai dispersé quelques pistaches un peu partout, avant de remettre une deuxième couche de préparation, puis encore des pistaches un peu partout, et enfin j'ai recouvert avec le reste de la préparation. Pour faire bonne mesure, j'ai encore mis quelques pistaches...et j'ai aplati et étalé avec le dos d'une fourchette pour lisser le tout.

Ensuite? ben...direction le four, à 220 °C pendant une quarantaine de minutes.
Vous plantez le couteau pour voir si c'est cuit, et vous pouvez manger cela chaud comme on l'a fait. C'était bon. On a accompagné avec quelques cornichons, pour donner un peu d'acidité et faire du contraste. Mais une bonne salade vinaigrette aurait fait aussi bien l'affaire.

Succès garanti. Les mômes en ont repris, c'est vous dire !
Le lendemain on en a remangé, froid, c'était toujours très bien.
Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
26 juillet 2009 7 26 /07 /juillet /2009 07:00
J'ai une recette de carpaccio qui fait toujours un malheur quand je la sers à mes invités.
Sauf que là, les invités c'était juste nous, le noyau dur !

Mais ce n'est pas une raison pour manger triste ! non mais...

Bref, voici comment je m'y prends pour faire un super carpaccio de saumon.

Primo, je mets dans un mixer le jus de 3 citrons, j'épluche 3 échalotes que j'envois rejoindre le citron, sel et poivre à volonté, puis je mets plein de basilic (en poudre ou frais selon ce que vous avez sous la main, et enfin un petit verre d'huile d'olive de la meilleure qualité.
Je mixe longuement...cela va presque émulsionner grâce à l'huile d'olive.
Bref, cela donne un semblant de consistance à ce brouet très odorant que je verse dans une assiette creuse.

Puis, avec un couteau spécial, je débite de fines tranches à partir d'un filet de saumon, et j'envois chaque tranche baigner une seconde dans la sauce citronnée avant de la poser dans un plat creux.
Je superpose les tranches selon ma fantaisie, puis je finis par mettre tout cela au frigo, pour une heure minimum (mais bien plus si vous le désirez).

Servez et régalez vous !!!  c'est plein de saveurs et tellement rafraichissant...
Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 07:00
Allez...une petite entrée rafraichissante et qui fleure bon l'été...

Mon fiston voulait une recette à base d'avocats, mais qui soit rafraichissante. J'ai feuilleté un peu ce qui se fait sur cette base et j'ai décidé d'adapter une recette lue je ne sais plus trop où.

J'avais 3 avocats murs à souhait, comme base de départ.
Suis donc allé acheter deux poignées de crevettes, des feuilles de brick, 2 pamplemousses roses, du saumon fumé, et du citron.

A partir de là, j'ai commencé par tailler plusieurs ronds dans les feuilles de brick, de manière à ce que j'en ait 4 par personne. J'ai badigeonné ces ronds de brick de beurre fondu et les ai passés au four pendant...un peu trop !  j'aurais du les laisser 6 à 7 mns mais je crois que j'ai débordé jusqu'à 10 pendant que je faisais le reste de la préparation, du coup ils ont pris un coup de chaud !

Pendant qu'ils refroidissaient, j'ai débité mes avocats en petits morceaux, en les arrosant de jus de citron pour ne pas qu'ils noircissent (les avocats noircissent à vue d'oeil si vous oubliez ce petit détail, souvenez vous en)
Parallèlement j'ai épluché mes crevettes pour ne garder que la chair.
Enfin, avec un bon couteau, j'ai ratiboisé les pamplemousses et j'ai levé les morceaux de pulpe que j'ai réservés.

rien de plus simple que le montage : on met une feuille de brick, on pose quelques morceaux d'avocat, deux crevettes, un peu de pulpe de pamplemousse, on sale on poivre, et on met une deuxième feuille de brick par dessus, on répète l'opération, idem pour le 3è feuille.  Ce n'est qu'à la 4è que j'ai varié un peu en mettant d'abord un morceaux de saumon fumé, avant de garnir ce dernier étage.

Puis j'ai mis tout cela au frigo pour que cela soit bien frais.

Le résultat était très honorable. Mais j'ai fait une bêtise en mettant cette préparation au frigo, car, du coup, les feuilles de brick ont ramolli, alors qu'un des intérêts de cette recette est justement le contraste des texture, le craquant de la feuille de brick apportant un élémént supplémentaire.

En fait, quand je referai cette recette, je préparerai mes garnitures que je mettrai au froid, et je monterai les millefeuilles au dernier moment pour préserver justement le côté craquant.

Comme quoi il faut essayer pour apprendre ! Enfin, n'allez pas penser qu'on s'est ennuyé, loin de là. J'ai eu un franc succès, et je dois dire qu'il était mérité na !
Repost 0
Published by papada - dans entrées
commenter cet article